C’est un sprint court sur un kilomètre qui servait de mise en bouche en prélude de la Coupe d’Or qui se disputait le lendemain et qui constituait le plat de résistance de ce week-end hippique. L’occasion pour Casey’s War de se rappeler aux bons souvenirs de ses partisans en prenant la mesure de quelques spécialistes de la distance dont le favori Twitter et autre Eskimo Roll. Coté à 13/1 chez certains bookies avant le déroulement de l’épreuve, Casey’s War a su capitaliser sur des circonstances favorables pour remporter sa 12e victoire au Champ de Mars en 27 courses disputées. Cette journée a aussi vu le tandem Merven-Ségeon ajouter un autre doublé à son compteur avec King’s Guard et Princeton. Doublé également pour Rye Joorawon qui n’a pas laissé passer sa chance sur Act Of Valor (Perdrau) et Judge The Stride (Mahess Ramdin). Si le Français accentuait son avance en tête du classement chez les jockeys, le Mauricien n’avait plus que trois longueurs de retard sur Jeanot Bardottier chez les local boys à l’issue d’une réunion qui a aussi vu les victoires de Captain Firth (Foo Kune), Emerald Approach (Rousset) et Wing Man (Serge Henry).
Et de 12 pour Casey’s War! Le pensionnaire de l’écurie Maingard a ajouté une victoire à son palmarès, samedi dernier, pour intégrer le club sélect des rares coursiers qui comptent plus de dix victoires au Champ de Mars. Pourtant, les choses ne paraissaient pas aussi simples pour lui car d’aucuns pensaient que le parcours du jour pouvait s’avérer trop court pour lui. Mais le fils de Casey Tibbs, qui n’a que rarement déçu depuis qu’il est à Maurice, a profité que la course soit courue à vive allure pour mettre tout le monde d’accord au finish.
À l’ouverture des boîtes, on avait les yeux rivés sur Twitter et autre Genuine Leather dont les départs respectifs auraient eu une incidence sur l’épreuve mais ce fut Wieland qui eut la meilleure mise en action. Partit moyennement, Genuine Leather fut sollicitée par Luke Currie qui prit le meilleur de Twitter malgré les sollicitations de Sherman Brown. À l’extérieur de l’alezan de l’écurie Foo Kune on retrouva Eskimo Roll, arrivait ensuite Wieland, à son intérieur Casey’s War, Azapel courait en dehors d’Arctic Sun avec Adeste Fidelis fermant la marche.
Fidèle à son habitude, Genuine Leather se montra ardent et lança la course sur des bases élevées. Du reste, le peloton fut coupé en deux au bas de la descente avec Twitter et Eskimo Roll tentant de suivre le rythme imposé par le meneur. Ayant une parfaite lecture de la course de là où il était, Robbie Burke les laissa faire et ne se rapprocha que tardivement, soit au 300m.
Au bout du rouleau, Genuine Leather fut accrochée au sortir du virage par Eskimo Roll. Monté aux bras par Sherman Brown, Twitter se mit a sa poursuite sans pour autant donner l’impression de pouvoir faire la différence. On prit alors connaissance de la remontée de Casey’s War qui mit le nez à la fenêtre à mi-ligne droite. Bien soutenu par Robbie Burke, le hongre bai de 7 ans prolongea son effort jusqu’au bout pour passer la ligne d’arrivée en vainqueur devant Adeste Fidelis qui termina certes à la vitesse du vent mais pour qui le but arriva trop tôt. Il ne put que coiffer Arctic Sun, auteur également d’une belle fin de course. Offert à Rs 170 pour une mise de Rs 100, Twitter n’occupa finalement que la quatrième place. Casey’s War boucla le kilomètre dans le bon temps de 0.56.21.