Ils seront huit sprinters à se disputer l’épreuve principale de cette 35e journée qui servira de hors-d’oeuvre avant la tenue de la Coupe d’Or dimanche prochain. Nous ferons de Twitter notre favori pour la victoire, lui qui reste un spécialiste de la distance. L’alezan de l’écurie Foo Kune s’est montré intraîtable sur le kilomètre cette saison, avec deux victoires à son actif en trois courses disputées. Il s’est même permis le luxe d’effacer le nom d’Eskimo Roll des tablettes du record pour porter la nouvelle marque à 0.55.94s. Rapide au départ et redoutable dans la course à l’avant, Twitter ne devrait, a priori, pas rencontrer de gros problèmes à s’emparer du commandement de son bon numéro de corde. S’il n’est pas inquiété dans sa démarche, ses adversaires ne le reverront qu’àprès le but.
Eskimo Roll sera le principal challenger de Twitter, lui qui s’est imposé dans un excellent chrono dans The Lightning Cup en mai dernier. Piloté de façon peu judicieuse à sa dernière sortie, le porte-drapeau de l’écurie Gujadhur aura à coeur de remettre les pendules à l’heure sur une distance qu’il affectionne tout particulièrement. Le seul hic c’est qu’il démarrera d’une ligne moyenne. On ne le voit pas prendre la mesure de Twitter au départ, ce qui fait qu’on pourrait le retrouver en deuxième position ou sur l’arrière-main du cheval de l’écurie Foo Kune. Dans de telles conditions, on le voit plutôt pour une place.
Genuine Leather en sera à sa troisième participation sur notre turf. Dotée d’une bonne pointe de vitesse initiale, la jument de l’écurie Allet a bénéficié d’une minutieuse préparation en vue de cette échéance. Elle a du reste laissé une bonne impression à l’heure des galops avec l’apport des pacifiers. Pour le peu qu’elle ne se montre pas ardent, elle peut nous montrer un tout autre visage ce samedi.
Wieland n’a jamais confirmé sa victoire acquise en début de saison. Il commence à trouver la concurrence rude, mais sa dernière course été un motif de satisfaction. Il rencontre cette fois de meilleurs chevaux  et avec sa mauvaise ligne, sa tâche n’est pas aussi évidente. Avec des chevaux rapides à son intérieur, il n’est pas impossible qu’il évolue en attentiste comme ce fut le cas la dernière fois.
L’assurance d’un bon pas dans cette course pourrait, dans un autre ordre d’idées, arranger les finisseurs. A ce chapitre, on retiendra Arctic Sun qui devrait terminer en boulet de canon. Mais le but risque d’arriver trop tôt pour le représentant de l’écurie Merven. Il en est de même pour Adeste Fidelis, la doublure de l’écurie Foo Kune qui, de son côté, pourrait trouver l’opposition du jour trop relevée.
Casey’s War a été un modele de regularité depuis qu’il évolue sur notre turf. Il n’est pas impossible qu’il ait souffert d’un manque de compétition à sa dernière sortie car il revenait après trois mois de repos. Il devrait être plus à son affaire cette fois, même s’il aurait préféré plus long. Mais pour les places, il mérite un certain crédit.   
Azapel possède des qualités indéniables mais pourrait trouver la distance du jour un peu juste pour leurs réelles aptitudes. On le voit tout au plus à la lutte pour un accessit.