Pendant 70 minutes et devant un parterre représentant tous les aspects de la vie à Maurice, que ce soit du monde politique à l’économique et le social, le président de la république, Kailash Purryag, a défini la vision d’« Innovative Socialism » prônée par le gouvernement de l’Alliance Lepep, mené par sir Anerood Jugnauth, pour les prochaines années. C’était lors de la lecture du programme du gouvernement 2015-2020 au Sir Harilall Vaghjee Memorial Hall à la mi-journée. Il a mis l’accent sur le fait que l’objectif consiste à réaliser un second miracle socio-économique en misant sur le génie du Mauricien. Dans cette perspective, en conclusion à la lecture du discours programme le président de la république a fait état de la nécessité d’un véritable appel à l’unité de la nation mauricienne derrière le gouvernement de sir Anerood Jugnauth pour réaliser les ambitions définies dans le discours programme, allant de faire de Maurice une véritable référence économique dans cette région de l’Afrique ou encore le « Virtual Office of Africa » dans le domaine de la technologie informatique et des communications.
Le programme du gouvernement pour les cinq prochaines années rappelle également la nécessité de lutter contre le chômage avec des promesses de création de 15 000 emplois par an au cours de cette période, réitère la lutte contre la fraude, la corruption et le gaspillage ou encore les promesses électorales, comme le droit aux policiers de se regrouper dans un syndicat. Le programme gouvernemental dresse également une liste de projets de loi, qui seront amendés ou présentés au cours des cinq ans, dont des amendements à la Constitution pour la réforme électorale, l’introduction d’une dose de proportionnelle dans le système électoral et la tenue de référendums sur des sujets d’importance nationale.
Dans la conclusion du programme gouvernemental faisant état d’une nouvelle ère de changement avec les élections générales du 10 décembre dernier, le président de la république a déclaré que pour réaliser les objectifs définis, le gouvernement aura besoin du soutien de toute la population. « Time has come to achieve meaningful change. We must turn the page as this is the long awaited opportunity for us all to join forces together to recreate history through a second socio-economic miracle and contribute to the making of a better future for the nation. And that includes everyone of our rainbow nation », a-t-il dit en parlant de la nation arc-en-ciel et de son « belief in the mauritian genius and entrepreneurship ».
Auparavant, le président de la république avait énuméré les propositions du gouvernement dans les différentes sphères de la vie mauricienne en mettant l’accent sur le fait que « the legislative programme is an important stage of a journey that has just begun. Under the leadership of the Prime Minister, sir Anerood Jugnauth, government will create a new economic model based on a number of challenges ».
Le gouvernement a identifié dix défis majeurs, notamment la mise en place d’un gouvernement Lepep, relancer la croissance dans les principaux secteurs de l’économie, créer de nouveaux piliers de développement, générer de nouveaux emplois, assurer la bonne gouvernance et la transparence, renforcer le Law and Order, protéger l’écosystème fragile, lutter contre la pauvreté, oeuvrer pour l’égalité des chances, améliorer le bien-être de la population.
Démocratie : pas moins d’une quinzaine de propositions sont énoncées, dont une approche participative et de consultations dans les affaires du pays, le respect des droits fondamentaux, une loi pour lutter contre le transfugisme à l’Assemblée nationale, des référendums sur des sujets d’importance nationale, une Freedom of Information Act, aucune arrestation arbitraire des journalistes et des membres de la presse, la destruction de la banque de données biométriques compilées dans le cadre du projet de la nouvelle carte d’identité nationale, une réorganisation de la MBC, des débats à la télévision, des pouvoirs accrus à l’Electoral Supervisory Commission pour lutter contre la fraude en période électorale, une réforme du système électoral avec l’introduction d’une dose de proportionnelle et des garanties pour la participation des femmes en politique, un cadre légal pour le financement des partis politiques et un rôle accru au niveau des administrations régionales, Fraude et corruption : Une Financial Crime Commission pour chapeauter l’Independent Commission Against Corruption, la FIU, la FSC, des mesures contre le surendettement des ménages et la réduction de la dette publique, un nouveau texte de loi sur la déclaration des avoirs des parlementaires et des hauts cadres du secteur public, de nouvelles procédures pour les appels d’offres, une lutte sans merci contre le gaspillage de fonds publics avec « ministers, their accounting officers, and directors of parastatals will be held accountable for abuse and misuse of public funds ».
Au plan économique, l’ambition du programme gouvernemental est d’insuffler un nouvel élan au secteur manufacturier avec un nouveau modèle pour attirer des investisseurs, encourager une industrie de la mode pour promouvoir le Made in Mauritius avec des défilés, donner un nouveau souffle à l’Ocean Economy, encourager les multinationales à s’installer à Maurice, faire de Maurice un Virtual Office of Africa dans les TICs, assurer la migration diagonale de la télévision au 17 juin 2015 et placer le port et l’aéroport comme de véritables Hubs dans la région.
Le gouvernement a également pris l’engagement de réduire la fracture digitale avec Rodrigues, relancer les activités économiques dans l’île aussi bien qu’établir une infrastructure de base, dont une jetée et la réfection de la piste d’atterrissage à Agalega.
Deuxième miracle économique
Le gouvernement souhaite faire de Maurice un pays moderne avec comme objectif un deuxième miracle économique et une amélioration de la qualité de la vie. La démocratie sera consolidée et le fonctionnement indépendant des institutions sera assuré. Le gouvernement s’engage également à travailler dans la transparence et à assurer une bonne utilisation des fonds publics. De même, le combat contre la corruption continuera et la méritocratie sera privilégiée lors des recrutements. Une réforme en profondeur des institutions publiques sera enclenchée afin d’assurer une meilleure productivité et la qualité des services.
Par ailleurs, le gouvernement adoptera une politique de tolérance zéro concernant la violence et le crime. La guerre sera menée contre la corruption, le favoritisme, le « népotisme » et la « mafia » ainsi que les ingérences politiques. De même, l’accès à l’information sera une des priorités du nouveau gouvernement dans un souci « d’élargir l’espace démocratique ». Pour construire une société plus juste, un salaire minimum vital sera introduit. Un Minimum Wage Bill sera présenté dans le but de soutenir ceux se trouvant au bas de l’échelle.
Afin de renforcer davantage le secteur économique, le gouvernement mettra en place un « healthy business climate » afin d’encourager l’investissement. Le gouvernement prend également l’engagement pour une meilleure distribution des richesses nationales. Dans ce contexte, le développement se fera « à visage humain » et la « chance égale pour tous » sera une priorité.
Réduire le fossé?entre riches ?et pauvres
Le gouvernement est conscient que le développement durable ne pourra se faire sans la participation de toute la population. Dans ce contexte, le gouvernement fera de la réduction du fossé entre les riches et les pauvres, une de ses priorités. La justice sociale, le renforcement des capacités en matière économique et la promotion de l’unité nationale seront parmi les priorités du gouvernement.
La protection des personnes vulnérables est également à l’agenda. Le gouvernement a d’ailleurs déjà fait un pas dans cette direction en augmentant la pension de vieillesse, entre autres, ainsi que l’aide sociale. L’augmentation salariale uniforme de Rs 600 va dans cette même direction. De même, le gouvernement annulera la TVA sur certains produits alimentaires.
Les étudiants venant de familles modestes auront aussi la possibilité d’obtenir l’aide de l’État pour entreprendre des études supérieures. Un Plan Marshall sera aussi élaboré pour combattre la pauvreté et l’exclusion. Dans la foulée, la National Empowerment Foundation sera restructurée afin de mieux servir les personnes vulnérables.
De nouvelles législations seront introduites afin d’assurer une meilleure protection des personnes âgées, des femmes, des enfants et des handicapés. Des peines plus sévères seront prévues pour les offenses. De même, la loi sera renforcée concernant les institutions charitables. Les maisons de retraite devront ainsi être dotées de caméras de surveillance et devront engager un médecin en permanence, ainsi qu’un psychologue et des “carers” qualifiés. Les personnes âgées invalides auront droit à un service de proximité.
Par ailleurs, le gouvernement prévoit d’amender la Section 3 de la Constitution afin d’assurer une meilleure protection des personnes handicapées et combattre la discrimination.
10 000 logements ?en cinq ans
Au niveau du logement, le gouvernement construira 10 000 logements en cinq ans. Priorité sera accordée à ceux au bas de l’échelle. La loi sera également revue concernant le Sale by Levy. Dans le cas où une personne propriétaire d’une seule maison se retrouve avec la maison saisie, un délai de deux ans sera accordé avant d’enclencher la vente de la maison. Dans la foulée, toutes les procédures entourant le Sale by Levy seront revues afin de prévenir les conflits d’intérêts entre les institutions financières, les conseillers légaux et les agents.
Concernant l’emploi, 15 000 postes seront créés chaque année. Un nouveau dynamisme sera également insufflé à l’économie, avec notamment, la mise en place d’un “regional bunkering hub”, d’une économie océanique et le “duty-free shopping”.
Un nouvelle School of Nursing verra le jour dans le sud du pays et aidera à la formation du personnel hospitalier. Des possibilités de formation à l’étranger seront aussi prévues. Par ailleurs, des emplois saisonniers seront créés dans le secteur touristique.
Afin de mieux préparer les jeunes pour le marché du travail, le programme de placement sera étendu sur deux ans. Le Youth Empowerment Programme sera aussi revu. Les règlements concernant le recrutement des travailleurs étrangers seront aussi remis à jour et concerneront les secteurs en grande demande uniquement. Un National Employment Agency sera mis sur pied pour aider les personnes à trouver de l’emploi.
Economie : ?Bunkering hub
S’agissant de l’économie, a déclaré le président de la République, le gouvernement veut améliorer le niveau. Un Bunkering Hub sera inauguré. D’autres secteurs seront ciblés dont les Technologies, Informatiques et Communications ; le tourisme, l’industrie sucrière et les Finances. Le business growth sera encouragé en Afrique. Le gouvernement mettra l’accent sur la facilitation du business sachant qu’un des facteurs de réussite est représenté par les jeunes entrepreneurs et les PME. « Le gouvernement s’assurera que les PME soient le backbone of the economy in the years to come ». Dans ce contexte, un budget de Rs 10 M sera alloué pour le développement de ce secteur pour les prochains cinq ans. « Le gouvernement ne tolérera pas les dépenses excessives et s’assurera que les dettes publiques soient sur une pente descendante ». Une Equitable Tax Policy sera introduite basé sur la fiscalité légère pour être plus juste envers ceux qui payent la taxe.
La Public Procurement Act sera également revue en vue notamment de faciliter la réalisation des projets. Une Charter for Budget Responsibility sera introduite.
Tourisme : rôle vital
Le tourisme, devait souligner le président de la République, sera appelé à jouer un rôle vital. Les principaux axes d’opération dans ce secteur seront séduction, visibilité et durabilité. Des Assises du Tourisme seront organisées en vue d’esquisser une feuille de route pour le secteur et en vue d’offrir une destination touristique unique et non sans sécurité.
L’accent sera par ailleurs mis sur le tourisme médical, culturel et le shopping. Le marché du tourisme visera un « excellent service delivery ». Quant au tourisme régional, les pays d’Afrique seront ciblés. La MTPA sera restructurée avec un nouveau cadre légal et une visée commerciale. La Tourism Authority sera transformée en une instance avec un service plus efficient. La compagnie nationale d’aviation, Air Mauritius, sera encouragée par le gouvernement à être plus compétitive et sera appelée à subir une restructuration.
Sur le plan des réformes dans l’industrie sucrière, la diversification avec notamment l’éthanol sera encouragée. La production de légumes sera augmentée en vue de réduire l’importation. Des mesures seront introduites pour booster la production de plantes stratégiques. Le gouvernement identifiera des marchés régionaux pour des opportunités d’exportation. Le natural farming sera encouragé.
Infrastructures?publiques
Durant les cinq prochaines années, les travaux d’infrastructures publiques seront un élément clé pour façonner le pays, avec notamment un nouveau système moderne de transport. Le système actuel de “speed-cameras” et de “trafic monitoring” sera remplacé. Le projet de métro léger sera gelé pour des raisons économiques. Pour soulager le trafic routier, un nouveau Road Decongestion Programme sera instauré et des nouvelles routes, autoroutes, fly overs et routes secondaires seront construites. Le Président annonce également une réorganisation au sein la Compagnie Nationale de Transport et une modernisation de la flotte d’autobus afin d’améliorer le service aux voyageurs. Concernant les marchands ambulants, des sites alternatifs et attractifs seront identifiés afin de les caser.
Afin d’assurer que l’industrie de la construction continue d’opérer dans des cadres régulatoires et selon les lois internationales, la qualité des matériaux de construction tels que les blocs, barres de fer et le ciment seront suivis de près et les réglementations seront harmonisées. Un Landslide Management Unit sera « fully operationnal » pour une surveillance constante des endroits à risque. La National Developent Unit sera dotée de plus de ressources.
Services publics
La fourniture d’eau sera une des priorités de ce nouveau gouvernement. Les infrastructures seront renouvelées afin d’assurer qu’il n’y a pas de fuites dans le réseau de distribution d’eau. Kailash Purryag annonce aussi la fin des travaux au Bagatelle Dam d’ici un an et un nouveau barrage sera construit à Rivière-des-Anguilles pour améliorer la distribution d’eau dans le Sud. La capacité de La Nicolière sera rehaussée afin d’assurer la demande dans le nord de l’île. De nouvelles stations de traitement modernes et équipées seront construites à Bagatelle, Rivière-des Anguilles et à La Nicolière. Le gouvernement considérer la construction de barrages le long les rivières. Le président annonce par ailleurs la refonte du Waste Water Management Master Plan.
Dans le dossier Énergie, le gouvernement veut encourager la mise sur pied d’un programme pour les énergies renouvelables afin d’encourager la production d’énergie verte.
Law and Order
Le “law and order” est un aspect capital pour assurer la sécurité des citoyens et des étrangers. Le gouvernement affichera une tolérance zéro concernant les violeurs, ceux qui commettent des abus sexuels sur les enfants, le kidnapping, la mafia et le trafic de drogue, entre autres.
Kailash Purryag annonce un meilleur environnement de travail pour la force policière avec de nouveaux équipements et des technologies modernes, incluant l’acquisition de 18 “light armors”, un nouveau Dornier et trois nouveaux hélicoptères. Toujours au sein de la force policière, Kailash Purry annonce la mise sur pied d’une institution indépendante pour garantir la méritocratie et la rétention des compétences qui se chargera de mener les examens au sein de la force policière. Des nouveaux “incentives” seront introduits pour recomposer les efforts des policiers.
Une commission d’enquête sera instituée pour mener un combat sans merci contre le trafic de drogue. L’aéroport et le port seront proprement équipés afin d’assurer qu’aucune drogue n’infiltre le pays. Une base de données des criminels sera mise sur pied et accessible aux institutions tels que le Passport & Immigration Office et les postes de police, de même qu’un registre des pédophiles. Les postes de police seront équipés de caméras et d’un système d’audio recording.
Kailash Purryag annonce l’introduction de bracelets électroniques pour les suspects relâchés sur parole. Il annonce également la mise sur pied d’une Independant Police Complaints Commission présidée par un ancien juge de la Cour suprême pour assurer que les droits fondamentaux des citoyens soient respectés. Les policiers auront leur syndicat.
Kailash Purryag a annoncé que le gouvernement introduira des lois fortes en vue de lutter contre le problème de « faux mariages » impliquant des partenaires étrangers. Par ailleurs, sur le plan de la fonction publique, le gouvernement s’engage à la rendre davantage sensible aux besoins du public. Une série de mesures sera initiée pour transformer ce secteur, dont l’optimisation des informations. Un Public Service Bill sera voté pour davantage de transparence, de responsabilité et d’intégrité. Un centre d’information sera mis sur pied pour apporter des informations rapides au regard des services proposés par le gouvernement.
Sur le plan du judiciaire, une New Independent Court of Appeal sera mise sur pied avec une nouvelle structure appropriée. Les locaux des tribunaux seront rénovés et améliorés. Le gouvernement apportera des changements au code des procédures en faveur des témoins en cour. Les tarifs des avocats seront revus. Le Criminal Code incluant la criminalité financière, les Ponzi Schemes sera par ailleurs revu. Le gouvernement apportera de meilleures dispositions dans la loi dans l’intérêt des victimes.
Santé
Le Président annonce la mise sur pied de comptoirs spéciaux dans les hôpitaux pour les doléances ; un code d’éthique pour les professionnels de la santé ; un nouveau Master Plan pour la santé et le déploiement d’un système de visite à domiciles pour les personnes âgées. Les soins ophtalmologiques seront décentralisés. La construction d’un deuxième Cardiac Surgery Centre, d’un Vascular Unit pour le traitement des maladies cardio-vasculaires et la prévention des amputations, un nouveau Cancer Center doté d’équipements modernes sont annoncés. Un nouveau HIV/AIDS Action Plan 2015-2020 sera implémenté. La distribution de la méthadone sera également décentralisée. Le Medical Council, le Pharmacy Act et le Dental Council seront revus. Le président annonce des nouvelles lois qui seront présentées, notamment le Pharmacy Council Bill et le Health Professional Bill. Le gouvernement compte aussi revoir les réglementations dans le secteur de la santé au privé.
Arts et Culture
Afin d’encourager la production de films et de créations, le fonctionnement de la Mauritius Film Developement Corporation sera revu, annonce le Président Kailash Purryag. Des “incentives” seront offerts aux entrepreneurs culturels dans les différents domaines de l’art et de la culture, notamment à travers un Start-up Scheme et un Special Scheme pour les entrepreneurs existants afin de donner une nouvelle impulsion au secteur et promouvoir la créativité.
Le Président de la République a indiqué qu’un “Status of the Artist’s Project” sera implémenté afin d’assurer la reconnaissance du statut professionnel, social et artistique des artistes. Le gouvernement va aussi revoir le cadre régulateur du Rights Management Society pour une meilleure protection des détenteurs des droits. Un musée mauricien de la culture et de l’histoire retraçant l’histoire depuis la création de Maurice jusqu’aux temps modernes sera créé.
Toujours dans le domaine artistique, un stade musical doté des technologies dernier cri avec son et lumières sera construit afin que les artistes locaux et internationaux puissent s’y produire dans un environnement professionnel. Le Président a confirmé que les théâtres de Port-Louis et Plaza seront réhabilités. Il a aussi annoncé des facilités pour les Mauriciens qui vont en pèlerinage sur les terres sacrées.
Académie ?de football
Pour les personnes ayant commis des délits mineurs, ceux-ci seront enlevés de leur certificat de caractère après un an afin de les aider à trouver un emploi.
Concernant le sport, une académie de football sera mise en place avec l’aide d’un club de la Premier League. Les centres de jeunesse seront aussi restructurés et deux nouveaux centres résidentiels seront aménagés à Bel-Ombre et à Anse-La-Raie.
Au sujet de la protection des enfants, un nouveau Children’s Bill sera présenté et englobera les différentes lois touchant à l’enfant. Une attention spéciale sera aussi accordée aux enfants de rue.
En matière d’environnement, un Climate Change Bill sera présenté. La Beach Authority Act sera revue et l’utilisation des plages à but commercial sera étudiée minutieusement. Le gouvernement sera aussi attentif aux baux accordés sur les Pas Géométriques et veillera à ce que ceux-ci ne soient pas transférés ou vendus sans l’aval du Cabinet.
Concernant l’éducation, le gouvernement viendra avec un Nine-Year Basic Schooling. Dans ce contexte, le CPE sera remplacé par un certificat de fin de cycle primaire. Les candidats de SC et de HSC auront eux droit à une subvention complète pour les frais. Pour ceux choisissant la filière artistique, un School of Arts sera mis sur pied. De même, la PSSA sera revue.