Le Board of Investment (BoI) est confiant que la mise en oeuvre, « en toute transparence et dans un esprit de bonne gouvernance » du programme gouvernemental 2015-2019, va permettre au pays de maintenir, voire d’améliorer sa position en tant que centre d’affaires de choix dans la région.
Dans la dernière édition du bulletin mensuel du BoI publiée cette semaine, le directeur général, Ken Poonoosamy, revient sur les objectifs stratégiques fixés par le gouvernement dans son programme quinquennal, affirmant que « l’ébauche d’une île Maurice prospère bâtie sur le socialisme novateur » a été clairement déployée dans ce programme. « Des stratégies clés ont été identifiées en vue des changements qui auront une incidence significative sur la vie de tous les citoyens », dit Ken Poonoosamy. Ce dernier fait état, entre autres, du développement de nouveaux pôles économiques tels la transformation de Port-Louis en un centre régional pour le ravitaillement des navires en carburant, l’exploitation de l’économie bleue, la mise en oeuvre du concept de boutique hors taxes à l’échelle nationale et l’expansion des services des TIC. De tels projets, soutient-il, vont contribuer à renforcer l’architecture économique du pays.
« Parallèlement, la consolidation de nos secteurs traditionnels ainsi que la promotion d’une économie axée sur l’entreprenariat font partie intégrante du plan pour la réalisation rapide des objectifs du gouvernement », ajoute le directeur général du BoI. Ce dernier fait aussi référence aux orientations économiques régionales du pays. « L’accent est également mis sur l’Afrique comme partenaire essentiel pour notre progrès économique. Le soutien aux entreprises orientées vers l’Afrique va s’intensifier, que ce soit pour le secteur manufacturier ou les investissements transfrontaliers. Un autre élément important pour la concrétisation réussie de la Stratégie Afrique est une connectivité aérienne et maritime plus régulière en vue de l’exploitation des principaux marchés à travers l’ensemble du continent », relève-t-il.
« La volonté exprimée de hausser le niveau de confiance et de redynamiser notre climat d’investissement en vue de renforcer la facilitation des affaires est perçue comme un facteur fondamental dans tout ce processus. Au BOI nous demeurons convaincus que la mise en oeuvre, en toute transparence et dans un esprit de bonne gouvernance, de la vision énoncée dans le programme 2015 permettra à Maurice de maintenir et d’améliorer sa position en tant que destination d’investissement et plate-forme de prédilection pour le business », fait ressortir Ken Poonoosamy.
L’édition de janvier 2015 du bulletin du BoI présente un résumé des principales orientations annoncées pour divers secteurs clés : l’économie océanique, l’industrie manufacturière, les services financiers, la technologie, la communication et l’innovation ainsi que le tourisme.