• Avec le départ « forcé » de son épouse pour la Belgique, l’ex-pilote de MK rencontrera ses hommes de loi pour enclencher d’autres actions

L’ex-pilote d’Air Mauritius le Belge Patrick Hofman est arrivé à Maurice tôt ce matin. Bien qu’étant interdit de fouler le sol mauricien, le Passport and Immigration Office, à sa demande, lui a accordé un séjour de 10 jours pour venir rejoindre Isabelle L’Olive-Hofman, qui quittera le pays pour s’installer en Belgique.

Si ce départ est bien contre le gré de l’épouse du pilote, qui devra laisser son travail et sa famille, le pilote, lui, se lance dans une nouvelle bataille pour faire respecter les droits de citoyen de son épouse. D’autres actions sont prévues dans les jours à venir.

Le pilote Patrick Hofman est arrivé à Maurice tôt ce matin à bord d’un avion d’Air France. Le Belge, classé “Prohibited immigrant” et interdit de fouler le sol mauricien, s’est vu accordé au préalable une autorisation du Passport and Immigration Office pour faire ce déplacement. Il est autorisé à rester à Maurice jusqu’au 15 octobre. Patrick Hofman est venu rejoindre son épouse Isabelle L’Olive-Hofman qui, après cinq mois de mariage, a décidé de s’installer définitivement en Belgique pour être aux côtés de son époux, qui, lui, ne pourra vivre à Maurice.

Une décision qui est certes « dure » pour cette ex-hôtesse de l’air de MK qui devra quitter son entreprise de fleuriste et toute sa famille pour commencer une nouvelle vie en Belgique. Si cette décision est un départ « forcé » pour cette femme, c’est loin d’être une affaire classée. Loin des représailles de Maurice et ensemble, le couple compte bien redoubler d’efforts pour faire respecter ses droits.

Cette décision n’est surtout « pas un abandon » pour le couple mais au contraire « une deuxième étape dans ce combat ». Des actions suivront et le couple ne compte pas baisser les bras. « C’est une punition violente pour une Mauricienne de ne plus avoir le choix et de devoir quitter sa famille afin de vivre aux côtés de son époux légal. C’est un choix imposé par le Premier ministre, c’est de la dictature. C’est un Mauricien qui fait du mal à un Mauricien », soulignent les proches d’Isabelle L’Olive-Hofman.

D’ailleurs, un véritable élan de solidarité s’affiche sur les réseaux sociaux depuis peu ainsi que dans l’entourage de l’épouse du pilote, avec plusieurs personnes qui n’hésitent pas à exprimer publiquement leur mécontentement et colère face à cette situation. Par ailleurs, au cours de ce séjour, le pilote rencontrera ses hommes de loi avec qui il est constamment en contact en vue de tenter une action supplémentaire concernant la décision de “Prohibited Immigrant” des autorités mauriciennes.

Durant ce séjour, l’on peut bien s’attendre à des révélations politiques ainsi que d’autres actions légales. « Avec Isabelle, qui va vivre en Belgique, il n’a désormais aucune crainte de représailles ou quelconque démarche des autorités pour lui faire du mal. Cette affaire prendra désormais plus d’ampleur. Ils ne vont pas se taire », lancent les proches du pilote qui l’ont accueilli ce matin à son arrivée à l’aéroport.