La MEF, en collaboration avec Mario Sik Yuen, directeur de Sik Yuen Ltd, a remis un chèque de Rs 978 500 à l’Academy for Integrated and Sustainable Development (AISD) par le biais de la Corporate Social Responsibility (CSR). Le but du financement étant de soutenir le Shelter for Women and Children in Distress de Forest-Side et notamment d’accompagner un nouveau programme visant à aider des jeunes filles ayant vécu des situations traumatiques.
L’Academy for Integrated and Sustainable Development (AISD) lance un programme pour aider 20 jeunes filles âgées de 11 à 18 ans et qui ont été victimes d’abus ou ont vécu des situations post-traumatiques au sein de leur famille. Le projet s’étendra sur une période d’un an, soit de juillet 2015 à juin 2016, et est constitué de plusieurs activités : l’horticulture thérapeutique, l’art-thérapie, le “neuro-biofeedback”, la relaxation et la méditation. « Ces thérapies contribueront au développement personnel et émotionnel ainsi qu’à la maîtrise du stress de ces jeunes », indique Arnaud Gras, président de l’AISD.
Avec la collaboration du directeur de Sik Yuen Ltd, Mario Sik Yuen, la MEF a pris l’initiative de parrainer le projet lancé par l’AISD en remettant un chèque de Rs 978 500 ce jeudi 16 juillet au MEF-MCCI Building. En sus, la MEF assurera un suivi du programme. « Notre responsabilité est aussi d’accompagner les bénéficiaires afin de nous assurer du progrès du projet financé », souligne Anwar Joonas, président du MEF CSR Fund. Ses dires rejoignent ceux de Mario Sik Yuen, qui souhaite constater de lui-même l’aboutissement du programme. « Il vaut mieux voir une fois que d’en entendre parler 100 fois », relève-t-il, insistant également sur l’aspect tangible et contribuable du projet.
Créé en 2010, le MEF-CSR Fund a depuis mis sur pied plusieurs programmes relatifs au développement social, économique et environnemental du pays. Ces projets se constituent de la formation et l’intégration des personnes handicapées dans des entreprises, la réduction de la pauvreté et le développement de l’environnement. La MEF s’engage cette fois à aider les jeunes dans le cadre psychologique et ainsi à assurer le développement intérieur de l’individu. D’où le soutien accordé à l’AISD afin qu’elle aille de l’avant avec son projet au Shelter for Women and Children in Distress de Forest-Side.
Toutefois, le président de la MEF affirme que l’entreprise ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Avec plus d’une soixantaine de demandes de financement des entreprises, la MEF prévoit de réaliser d’autres projets à caractère social cette année. Mention est faite notamment d’un programme de formation gratuit pour 100 personnes opérant dans les Ong.