L’avenir des négociations entre le PTr et le MMM en vue d’une éventuelle alliance politique avant les prochaines élections générales dépendrait actuellement d’un document que Navin Ramgoolam devrait transmettre à Paul Bérenger cet après-midi.
Les deux leaders se sont parlé hier au téléphone afin de passer rapidement en revue la situation. C’est ainsi qu’il a été convenu que le document concernant les éléments d’un éventuel accord entre le PTr et le MMM lui sera remis cet après-midi. Le leader du PTr a, par la même occasion, expliqué que plusieurs options avaient été envisagées afin de mettre les pendules à l’heure concernant des articles et photos parus dans la presse la semaine dernière. Il a a été question à un certain moment d’une conférence de presse ou d’une explication à la faveur d’une manifestation publique ou d’un communiqué de presse. C’est finalement la dernière option qui a été retenue avec la publication d’un communiqué hier après-midi.
Navin Ramgoolam a fait comprendre que « basically » Paul Bérenger et lui sont arrivés à un « agreement » qui est contenu dans un document. Toutefois, il avait souhaité faire une contre-proposition concernant un ou deux points afin que l’accord soit « really balanced ». Il avait été question qu’il soumette le document avant de se rendre aux Comores mais cela n’a pas été possible. Cela devrait être fait cet après-midi.
Du côté du MMM, ce document est attendu avec impatience. Paul Bérenger a déclaré à la presse que ce sont surtout le « wording » de deux mots qui doit être revus et mais pas les points fondamentaux. Cet élément est crucial et devrait décider de l’avenir des négociations entre les deux partis. « C’est une question de confiance », fait-on comprendre au MMM.
Le Premier ministre a, par ailleurs, accepté qu’il avait fait une plaisanterie qui a pu être mal interprétée lors de la cérémonie de remise de chèque vendredi dernier. Par ailleurs, on estime dans les milieux gouvernementaux que le ministre Ritoo n’a pas dit ce qu’on lui avait demandé de dire à cette occasion.
On s’attend à ce que le leader de l’opposition fasse des commentaires au sujet de la situation politique lors de la réunion d’une régionale prévue pour cet après-midi en attendant la réunion du bureau politique mauve demain après-midi.