Le temps peu clément de ce dimanche 15 juin au matin et les routes sinueuses qui mènent à Bois-Chéri où est en train de se dresser, lentement mais sûrement, le projet immobilier Avalon Golf Estate n’ont pas découragé les futurs propriétaires. « Il était important pour nous que dès à présent les futurs propriétaires, voire les éventuels acheteurs des terrains, se sentent dès comme chez eux », indique Gérald Lincoln, qui veillait en compagnie de Michel Chan Sui Ko et Alain Hao Thyn Voon, les trois promoteurs d’Avalon Golf Estate par l’entremise de la compagnie Arthur & Morgan Ltd, que toute la mise en place se faisait comme souhaité avant l’arrivée de visiteurs.
L’Open Day de dimanche dernier était une étape importante pour les promoteurs de ce projet dans leur stratégie de communication. L’Avalon Golf State articule autour de trois sphères, le parcours de golf de 18 trous et son Club House, le morcellement et le projet de villas RES (Residential State Scheme). « Il était important que ceux qui nous ont fait confiance connaissent l’évolution du projet », dira pour sa part Michel Chan Sui Ko, considéré comme l’homme à tout faire sur ce projet.
Le trio Lincoln-Chan Sui Ko-Hao Thyn Voon s’est aussi assuré de la présence du père et concepteur du terrain de golf, Peter Matkovich. « Je suis assez content du progrès accompli jusqu’ici dans les travaux avant l’ouverture prévue du parcours de golf pour septembre 2015. Les greens pour les 18 trous sont déjà en place et la mise en terre de la pelouse pour tout le parcours a déjà commencé. Hopefully everything will be ready for September 2015 », a avancé celui qui signe ce parcours, qui n’est pas son premier à Maurice.
Pour donner un avant-goût de ce que sera le parcours de golf, la visite des propriétaires sur le site s’est terminée sur le Golf Practice Range où amateurs et non initiés ont pu tester leur swing à côté du Country Club actuellement en construction. L’ambiance était bon enfant, favorisée par la nature même du site, situé entre Bois-Chéri et Bois-Sec. L’Avalon Golf Estate, un projet de plus de Rs 6 milliards, est conçu sur une superficie de plus de 540 arpents, dont seulement 10 % seront occupés par les différentes constructions, y compris les 240 villas RES.
Ce village en devenir est de ce fait un pari environnemental. Outre le peu d’espace qui sera accordé aux constructions, l’Avalon Golf Estate, soutient Gérald Lincoln, mise beaucoup sur « les énergies renouvelables et une grosse dose de modernité. » L’Open Day de dimanche dernier a été considéré comme une réussite pour ses organisateurs en raison de la forte présence de Mauriciens, alors qu’une portion de 400 à 500 toises est vendue à partir de Rs 4,5 millions et les villas entre Rs 8 M et Rs 9 M.
Pour le promoteur Gérald Lincoln, un des directeurs d’Arthur & Morgan Ltd, il ne fait pas l’ombre d’un doute que malgré une situation économique difficile, son projet trouvera une place de choix chez les Mauriciens. « Nous avons foi dans la réussite de ce projet, car plus des deux tiers des villas sont déjà vendues aux Mauriciens. Nous avons aussi pris le pari de faire un golf sans place et vu l’engouement pour le parcours de Peter Matkovich nous ne pouvons qu’être rassurés puisque notre plus sera la qualité de notre terrain ». Pour notre interlocuteur, la localisation du site joue beaucoup sur son attrait. Situé à 25 minutes de l’aéroport SSR et pas plus de 20 minutes du centre de l’île, l’Avalon Golf Estate « dispose d’un atout majeur, notamment pour les villas RES », dit Gérald Lincoln, qui avance que son projet est en train de « créer une nouvelle famille. »