L'équipe de communication aura fort à faire pendant la phase de construction du Metro car les défis sont nombreux

Face à la presse, ce mercredi 24 janvier, Georges Chung, Directeur de Metro Express Ltd, Dev Beekharry, responsable de la cellule de communication du projet Metro Express et Nando Bodha, Ministre des Infrastructures publiques, et Sudesh Lallchand et Ken Arian ont tenu un discours qu’ils voulaient rassurant concernant le projet qui passe en phase de construction cette année.

Lors de ce point de presse, les membres présents ont surtout mis l’emphase sur l’exercice de communication élaboré afin que la population puisse se préparer aux inconvénients qui accompagnent la mise sur pied de telles infrastructures. En effet, chacun a mis en exergue les différentes dispositions prévues pour l’aménagement de ce projet en cours.  Nando Bodha explique que des réunions de Monitoring auront lieu chaque lundi avec tous les ministères et institutions concernées afin de faire le point sur les zones sensibles qui poseront des inconvénients à la circulation sur le tracé du Metro Express. Un Comité ministériel présidé par le Premier ministre aura également lieu une fois par mois afin de trancher certaines décisions avant la présentation des mesures devant le Conseil des ministres.

Rappelons que Metro Express fait partie du grand plan de décongestion routière et développement économique. Dans le cadre de son élaboration, ce projet déplacera des activités économiques existantes.  Par ailleurs, les  travaux importants nécessiteront la fermeture de plusieurs tronçons de route.

Le ministre a tenu à expliquer la démarche de cette communication:  “Dans le cadre de l’aménagement du Metro, une route qui est fermée, touche la région, les chauffeurs, mais aussi les piétons, cela bouleverse la vie économique, donc il faut absolument qu’on puisse gérer cette situation pour une bonne coordination”

Des informations pratiques seront mises à la dispositions du public à travers la presse et un site web dédié sera actualisé pour les informations nécessaires. Une application mobile sera également accessible afin que les mauriciens puissent suivre l’actualité autour des travaux sur le tracé. Il s’agit aussi de s’assurer que les chantiers n’incommodent pas les usagers de la route.

Un programme pour les fermetures des routes et les chantiers prévus a déjà été consolidé pour les trois mois à venir et sera rendu public en temps et lieu.