Les embouteillages sont monnaie courante pour ceux qui arrivent au rondpoint de Quai D tous les jours. Afin de permettre aux usagers de la route de traverser cette partie de l’autoroute sans perdre de temps, un “fly-over” sera bientôt construit. Il sera opérationnel d’ici 2021.

Ce projet, selon le Dr Sudesh Lallchand, Senior Advisor auprès du ministère des Infrastructures, est nécessaire à cause des bouchons constants sur l’autoroute. « Nous commencerons la construction d’un “by-pass” au Quai D à partir de l’année prochaine. Ceux qui sortent de Port-Louis n’auront plus à traverser par le rond-point, mais utiliseront directement ce “fly-over”. Ceux venant du nord l’utiliseront également. Par contre, ceux qui sortent du port devront traverser par le rondpoint », a-t-il expliqué. Ce projet, qui coûtera Rs 300 M, selon lui, a déjà été approuvé et apportera beaucoup plus de fluidité dans le trafic. Appelé “Quai D Fly-over”, il devra être complété l’année prochaine.

Ce projet une fois mis en chantier, un autre projet verra le jour à Ébène. Celui-ci permettra aux usagers de la route qui traversent par Ébène de se connecter directement à l’autoroute M3 (Terre Rouge /Verdun) au lieu de passer par le rond-point et effectuer un long trajet. Par ailleurs, le projet de Ring Road sera relancé et des fonds de financement sont recherchés auprès de la Chine, du Japon et de la Corée du Sud.

Discipline sur la troisième voie de Port-Louis à Jin Fei

Depuis l’ouverture de la troisième voie de PortLouis à Jin Fei sur les deux côtés de la route, la fluidité du trafic est assurée. Toutefois, selon Dr Sudesh Lallchand, ces voies sont uniquement réservées aux poids lourds et aux autobus. « Nous avons noté que les véhicules légers utilisent également cette voie alors qu’ils n’en ont pas le droit. Ces véhicules doivent rester sur leur voie car la troisième voie a été construite uniquement pour les poids lourds », a-t-il dit. Le fait que les voitures et les motocyclistes utilisent cette voie est considéré comme un acte d’indiscipline.

À cause de nombreuses plaintes reçues, des sanctions seront imposées à tous ceux qui passent par Jin Fei à Port-Louis. Selon le Senior Advisor, une rencontre se tiendra ce vendredi entre la TMRSU, la RDA et le ministère des Infrastructures publiques pour trouver une solution. Des panneaux seront ainsi installés pour guider les usagers de la route et une campagne de sensibilisation lancée suivie par des sanctions.

En vue du projet d’Immigration Urban Terminal, le trafic qui part vers le nord sera revu. Selon le Dr Sudesh Lallchand, il a été constaté que la rue Royale à Port-Louis est extrêmement congestionnée à cause du flot de véhicules. De ce fait, une solution a été trouvée, celle d’ouvrir la rue John Kennedy pour rejoindre l’autoroute. Cette décision, at-il dit, découle d’une suggestion des promoteurs du projet. Une fois ce projet mis en place, les véhicules qui traversent devant la Rogers House pour aller vers le nord n’auront plus à tourner à droite pour rejoindre la rue royale, mais auront la possibilité d’aller tout droit et traverseront la place Camion jusqu’au rond-point d’ABC et ensuite, rejoindre l’autoroute. Les gens n’auront plus à se garer des deux côtés de la route pour assurer le passage des véhicules. « Nous cherchons constamment des solutions pour réduire le trafic », a-t-il dit.

Par ailleurs, il a annoncé qu’un consultant sera bientôt nommé pour revoir la limitation de vitesse dans le pays. Selon le Senior Advisor, il existe certaines routes très larges à Maurice où la limitation de vitesse peut être augmentée et pour d’autres routes étroites, elle doit baisser. « Nous devons réduire le nombre d’accidents », a-t-il souligné, estimant que la vitesse de 110km/h est assez élevée à Maurice.

Cashless Ticketing System

Tenant compte de l’avancée du projet Metro Express qui, selon lui, est « à la satisfaction du gouvernement » et a atteint plus de 81% des travaux, le “Cashless Ticketing System” deviendra bientôt une réalité pour ce nouveau système de transport et les autobus. « Le gouvernement a pris la décision que le “Cashless Ticketing System” sera étendu dans un premier temps aux autobus qui desserviront le corridor Rose-Hill à Port-Louis », a expliqué le Dr Sudesh Lallchand. La raison, selon lui, en est de permettre aux passagers de train et d’autobus d’avoir une seule carte qui leur offrira la possibilité de voyager à bord de ces deux types de transport sans aucun souci.

Selon lui, ce sera le même prestataire de services qui installera le système en question pour Metro Express et pour les autobus. « Cela demande des compétences spécifiques. Nous avons déjà discuté avec les compagnies d’autobus qui desservent cette ligne », a-t-il dit en précisant qu’il s’agit de CNT, RHT et UBS. Ce projet se fera en deux phases. Il faut avant tout mettre l’accent sur la desserte de Rose-Hill à Port-Louis. Le même prestataire qui travaille sur ce projet pour Metro Express fait de même pour les autobus dont le trajet est de RoseHill à Port-Louis. « Pour le reste, un appel d’offres sera lancé par la NTA car ils ne seront pas affectés par Metro Express pour le moment », a précisé le Senior Advisor. « Pour que ce projet ait l’efficience voulue, il doit couvrir tous les autobus à Maurice. Et la National Transport Authority doit pouvoir calculer le remboursement pour les autobus », a-t-il ajouté. Selon lui, celui qui aura le contrat par la Public Procurement Act devra s’assurer que le système qui sera mis en place pourra être connecté au système existant. « Les systèmes peuvent être différents mais doivent pouvoir être connectés », a-t-il dit.

Par ailleurs, selon le Dr Sudesh Lallchand, le consortium qui a décroché le contrat pour la construction du Victoria Urban Terminal a débuté ses travaux pour l’aménagement d’un pont à l’intention des passagers de train et d’autobus. Ce pont reliera la station du train à celle des autobus.