La State Bank of Mauritius (SBM) et l’Agence Française de Développement (AFD) ont signé vendredi dernier un accord concernant une ligne de crédits destinée au financement de projets écologiques sous le SBM EcoLoan. Selon les conditions de cette ligne de crédits, toute entreprise ou particulier ayant préparé un projet écologique répondant aux critères établis par l’AFD pourra bénéficier d’une subvention à hauteur de 8 % du montant de l’emprunt contracté auprès de la SBM.
C’est la deuxième ligne de crédits que l’AFD mettra à la disposition de la SBM pour la réalisation des projets écologiques. La SBM rappelle, dans un communiqué émis à l’issue de la signature de l’accord en question, qu’en octobre 2009, elle avait été la première banque à entrer en partenariat avec l’AFD pour le financement de projets écologiques. Le groupe bancaire a depuis apporté son concours à plusieurs entreprises et particuliers pour la concrétisation de leurs projets. Ceux-ci visent, entre autres, à une meilleure utilisation des énergies renouvelables, à des gains en efficacité énergétique et à une amélioration de la performance nationale en termes de protection de l’environnement.
« Avec cette nouvelle ligne de crédit, nous allons pouvoir contribuer davantage aux projets écologiques en incitant nos clients aussi bien que nos stakeholders à opter pour des projets écologiques afin de contribuer à une île Maurice Durable », a déclaré Aslam Taher, Head of Corporate Banking de la SBM. Selon la direction de la banque, la ligne de crédits incitera les clients à investir dans des technologies moins polluantes, cela considérant la subvention sur la valeur du prêt obtenu. La SBM précise que sous la ligne de crédits, les projets couverts ne sont pas limités à Maurice et que ceux concernant les Seychelles, Madagascar, le Mozambique et les Comores sont aussi concernés. Selon les modalités de la ligne de crédits, un accompagnement technique cofinancé par l’Union européenne à travers le fonds SE4ALL et l’AFD est prévu. De plus, on annonce qu’une attention particulière sera accordée aux petites et moyennes entreprises, aux projets innovants ainsi qu’aux secteurs encore peu structurés.
L’AFD a, depuis son retour à Maurice en 2006, consacré les deux tiers de son enveloppe d’aide, soit un total d’environ 313 millions d’euros (Rs 12,4 milliards), à la réalisation de divers projets dans le cadre du programme Maurice île Durable. Diverses lignes de crédits ont été mises à la disposition des banques pour le financement des projets portant sur la protection de l’environnement. De par la façon dont elles sont structurées, en particulier avec la subvention à l’investissement, les lignes de crédits aident au développement d’un marché en matière d’énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique.
Laurence Breton Moyet, directrice de l’agence Maurice/Seychelles de l’AFD, s’est réjouie de la participation de la SBM à la nouvelle édition de ligne de crédits concernant les projets écologiques. Pour elle, l’engagement renouvelé de la banque sur le marché naissant des investissements verts représente une contribution importante au projet Maurice Île Durable.