L’un des membres du Kolektif Sov Promnade Roland Armand, Selven Govinden, a confirmé à Week End que certains habitants, dont les maisons sont situées en bordure de la promenade, ont déjà déménagé, anticipant les activités de construction, la circulation ferroviaire future et la nuisance sonore.

Face à l’urgence de la situation, le collectif a réuni quelques habitaints, afin de trouver un consensus. Si certains campent sur leur position et vont quitter les alentours, d’autres comptent loger un affidavit afin de se protéger d’éventuels dégâts liés aux vibrations et secousses en marge du passage au passage du Metro Express. Affaire à suivre…