Le BOI prépare activement la troisième édition du Private Equity Conference prévue les 12 et 13 septembre au Hilton Hotel et qui aura pour thème « Connecting Global Investors with African Opportunities ». Les travaux seront inaugurés par le VPM et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval.
Cette conférence cadre avec la vision stratégique du gouvernement de consolider la position de Maurice en tant que plateforme régionale pour les investissements, souligne Ken Poonoosamy dans la dernière édition du bulletin d’information de la BOI. Une série d’éminents conférenciers locaux et internationaux y sont attendus. Ce sera l’occasion d’évoquer tous les aspects de la private equity et d’explorer les opportunités d’investissements en Afrique.
Le mois de septembre sera également marqué par la tenue de deux Mauritius Trade and Investment Forum 2013, organisés conjointement par le BOI et Enterprise Mauritius au Nigeria et au Ghana du 16 au 20 septembre prochains.
Selon Ken Poonoosamy, l’inauguration de nouveau terminal de SSR International Airport par le Premier ministre Navin Ramgoolam s’inscrit dans la stratégie nationale de développement. « Ce nouveau terminal est un composant essentiel dans les infrastructures planifiées du pays et consolidera d’avantage la position de Maurice en tant que centre régional des Affaires d’autant qu’on s’attend à ce que le flot de passagers double.
« Toutes les parties prenantes sont d’accord que le potentiel de croissance deviendra plus visible. Le nouveau terminal permettra non seulement de donner un nouvel élan aux opérations aéroportuaires mais également l’émergence des entreprises dépendant du transport aérien. De plus, il consolidera les liens entre les marchés d’Asie et d’Afrique en ligne avec les stratégies en cours », observe Ken Poonoosamy.
Le directeur du BOI estime que la qualité des infrastructures aéroportuaires permettra d’améliorer le classement global de l’île en termes de global competitiveness. Maurice occupe actuellement la 54e place sur la liste du World Economic Forum Competitiveness. Le BOI s’attend à ce que le classement de Maurice pour la période 2013-2014 devrait permettre de consolider la confiance des investisseurs.
Le directeur du BOI estime que le lancement du Film Rebate Scheme l’année dernière a suscité un intérêt croissant des directeurs cinématographiques pour la production de films à Maurice.