La République populaire de Chine a décerné le trophée Brilliance of China pour 2012 à Joseph Tsang Mang Kin, ex-ministre des Arts et de la Culture, pour sa contribution à la propagation de la culture chinoise en dehors de la Chine. Le récipiendaire attribue cette récompense qui vient couronner sa réussite à son pays natal Maurice.
« Le secret de la réussite, c’est le fait d’être né à Maurice. Je le dois à mon pays », a affirmé Joseph Tsang Mang Kin vendredi. Il était invité à prendre la parole lors d’une réception offerte en son honneur par le ministère des Arts et de la Culture au Centre culturel chinois à Bell-Village.
Pour Joseph Tsang Mang Kin, le fait d’être né dans un pays multiculturel est un atout pour tout Mauricien. Cela facilite la compréhension de l’autre et une ouverture vers différentes cultures et littératures. Outre le pays, l’ancien ministre a eu une pensée spéciale pour sa famille qui lui a légué la riche culture et tradition chinoises.
De son côté, l’ambassadeure de Chine à Maurice Bian Yanhua indique que cette décoration annuelle consiste à rendre hommage aux personnalités chinoises et aux chinois d’outre-mer qui ont apporté leurs contributions à la diffusion de la culture chinoise et les échanges culturels dans le monde. Elle observe que c’est grâce à la politique de diversité culturelle de Maurice que la culture chinoise a pu s’épanouir dans le pays. Elle a félicité Joseph Tsang Mang Kin pour cette décoration.
Le ministre des Arts et de la Culture, Mookhesswur Choonee s’est quant à lui appesanti sur la personnalité et la carrière de M. Tsang Mang Kin.