Une enquête du Central CID sur des dérives à caractère communal, commises pendant le week-end sur Facebook, a débouché sur une arrestation ce matin. Suzanne Hervet, la soixantaine et habitant la région de Phoenix, devait être inculpée por le délit de Breach de l’ICT Act devant le tribunal de Curepipe.
C’est suite à la déposition consignée par une association pendant le week-end et un mouvement de protestation hier dans la cour de Plaza à Rose-Hill que le Central CID s’est saisi de cette affaire. Le dérapage avec des commentaires sur Facebook jugés comme étant «extrêmement choquants», a soulevé une vague d’indignation et de contestation dans certains milieux.
Les remarques de la suspecte portaient principalement sur une fête religieuse et un activiste du Parti travailliste. Avec son arrestation vers 8 h 15 à son domicile, Suzanne Hervet est interrogée par les limiers de la Cybercrime Unit du Central CID en vue de tirer cette affaire au clair et de consigner sa version des faits.