Le Directeur des poursuites publiques, Me Satyajit Boolell, riposte aux propos à son encontre de Me Sanjeev Teeluckdharry à la presse dans l’affaire Roches-Noires. Me Satyajit Boolell a ainsi écrit à Me Raymond d’Unienville, président du Bar Council, en ce sens pour réclamer une enquête contre Me Sanjeev Teeluckdharry. Ce dernier, après le dénouement dans le procès intenté à Rakesh Gooljaury en Cour intermédiaire, avait déclaré à la presse qu’il trouvait « regrettable » que son client ait été poursuivi dans cette affaire « alors qu’il y avait une décision initiale de la police et du gouvernement pour accorder l’immunité à Rakesh Gooljaury ». Celui-ci fera office de témoin clé dans le procès intenté à Navin Ramgoolam et aux deux ex-CP Dev Jokhoo et Ravine Sooroojebally.
Me Sanjeev Teeluckdharry a fait état d’un « imbroglio politico-légal », soutenant que le DPP « inn servi sa case-la pou regle so bann skor personel ». Il allègue que « l’indépendance du bureau du DPP est remise en question surtout kan ena akizasion kont li mem, kot li « subject matter » enn lanket par l’ICAC ».
Ces propos jugés « diffamatoires » ont ainsi été référés au Bar Council. Il nous revient au niveau de cette institution que cette correspondance du DPP sera étudiée lors de la prochaine réunion du Conseil des avocats.