La plainte de Paul Foo Kune contre le Mauritius Turf Club (MTC) pour une révision judiciaire de sa décision de ne pas l’autoriser à se présenter comme propriétaire de chevaux au Champs de Mars avait été rejetée pour être débattue devant le chef juge Keshoe Parsad Matadeen et la juge Rita Teelock en son absence.

Son homme de loi, Me Vikash Teeluckdharry, avait fait une motion pour un nouveau procès et pour demander un “stay of execution” du jugement l’ordonnant à payer les coûts. Le chef juge a accédé à cette motion. Le MTC, cependant, tient tête et objecte à la demande de Paul Fook Kune pour un nouveau procès et souligne dans un affidavit qu’il a la discrétion de ne pas renouveler la participation de Paul Foo Kune aux courses et qu’il n’est pas tenu de donner des explications. Le MTC souligne par ailleurs que la demande de Paul Foo Kune est « en dehors du délai prescrit », soit de trois mois. L’affaire sera de nouveau appelée le 19 novembre.

Dans sa plainte, Paul Foo Kune souligne qu’il est déjà propriétaire de chevaux et que le MTC était déjà au cou- rant qu’il importait ses chevaux. Il avait aussi fait une demande pour être propriétaire pour la saison hippique de 2017.