Imteaz Rujad, âgé de 36 ans, a poussé son dernier soupir vendredi après-midi alors qu’il se trouvait sous observation à l’Intensive Care Unit (ICU) de l’hôpital de Flacq, après une agression au couteau survenue la veille. Le trentenaire, résidant à Piton, avait accompagné son cousin Fardeen, qui se rendait chez sa sœur, à Providence, laquelle faisait face à des problèmes conjugaux. Une fois sur place, Imteaz a appris que Ashraf Bhukoo (39 ans), receveur d’autobus, avait levé la main sur sa cousine. Fardeen et lui ont reproché au suspect son comporte- ment violent. Mais ce der- nier a lancé : « Bizin bat li mem lisien la. »
Ne pouvant digérer que les proches de son épouse inter- viennent dans sa vie person- nelle, Ashraf Bhukoo s’est saisi d’un couteau et a agres- sé les deux cousins. Fardeen a été blessé au pouce et aux mains tandis que Imteaz a été atteint au corps. Ce der- nier s’est écroulé dans une mare de sang et s’est plaint à l’intention de Fardeen : « Mo pa pe kapav. »

Il a été conduit d’urgence à l’hôpital dans la soirée, où il a subi une délicate intervention chirurgicale. Cependant, Imteaz Rujad n’a pas survécu. Son cadavre a été transféré à la morgue de l’hôpital Victoria pour l’autopsie.

Juste après l’agression, la police et les éléments du Scene of Crime Office se sont rendus sur les lieux du crime, où ils ont prélevé des échantillons de sang au sol et saisi un couteau de cuisine. Ashraf Bhukoo a été arrêté par la CID de Quartier-Militaire, vendredi Ce- pendant, il n’a pas encore donné d’explications sur les circonstances du drame. Il a seulement fait comprendre aux enquêteurs qu’il n’avait fait que se défendre.

Le suspect sera traduit à la Bail and Remand Court samedi, où il sera inculpé sous une charge provisoire de meurtre. Son épouse a également porté plainte contre lui pour violence conjugale. L’enquête se poursuit sous la supervision du surintendant Badal.