Les premiers examens du Primary School Achievement certificate ont pris fin aujourd’hui avec le questionnaire de mathématiques. Selon divers témoignages, tant du côté des candidats que des enseignants, le niveau du questionnaire était « très difficile » et à la sortie des salles d’examen, les candidats n’affichaient pas un visage serein. « Papie matematik dife zordi », lâche un enseignant de carrière. « Plusieurs questions sont pour les high-flyers ».
Le questionnaire de mathématiques comprend au total 45 questions. Des candidats et des enseignants constatent que les premières 15 à 20 questions « étaient d’un niveau très abordable » et ressemblaient à celui de la “Part 1” des questionnaires de l’ancien CPE. En revanche, disent nos interlocuteurs, le niveau des questions qui ont suivi « a progressé au fur et à mesure » et nombre d’entre elles comportaient « des pièges »
Il nous revient que certains candidats n’ont pu terminer le questionnaire dans les temps alloués. Plusieurs enseignants citent particulièrement la dernière question, où les candidats, y compris ceux décrits comme « brillants », ont pu rencontrer « de grosses difficultés ». Peut-être « seulement 4% des candidats ont pu répondre à cette question », dit un assistant maître d’école. « Un petit groupe de candidats seulement pourrait obtenir plus de 95% de points et c’est le questionnaire de mathématiques qui départagera les meilleurs candidats pour l’admission dans les collèges les plus demandés », lancent plusieurs enseignants.