La première évaluation pour les enfants qui passeront le Primary School Achievement Certificate (PSAC) se fera le 17 octobre. Selon le plan de la réforme, les élèves de Grade 5 passeront une première partie de l’examen de sciences et d’histoire-géo cette année et la deuxième vers le mois d’août de l’année prochaine. Mais après la controverse autour du papier d’histoire-géo de Grade 6, des parents se disent maintenant inquiets que les deux papiers soient programmés le même jour.
Les séquelles des difficultés contenues dans le papier d’histoire-géo des examens de Grade 6 pour le PSAC perdurent. Cette fois, ce sont les parents dont les enfants passeront la première épreuve de sciences et histoire-géo dans un mois qui expriment leurs inquiétudes. Raison évoquée : les deux papiers auront lieu le même jour, celui d’histoire-géo étant prévu en premier. Or, après la mauvaise expérience des Grade 6, des parents se demandent si leurs enfants ne seront pas pénalisés s’ils vivent une expérience similaire. « D’abord, nous constatons une discrimination entre les élèves de Grade 5 et de Grade 6. Les deuxièmes ont eu deux jours différents pour passer les deux papiers alors que les premiers devront tout faire le même jour. Pourquoi ne pas leur donner des chances égales », se demandent ces parents, qui ont réalisé l’enjeu sur le tard.
Ils ne cachent pas s’être sentis « très concernés » par les problèmes survenus avec le papier d’histoire-géo de Grade 6 car leurs enfants doivent également passer l’épreuve cette année. « Nous n’avons aucune garantie qu’il n’y a pas d’erreur dans le papier de Grade 5 non plus. Si nos enfants se retrouvent devant un papier déstabilisant comme celui de Grade 6, ne seront-ils pas affectés pour le passer le papier de sciences par la suite ? D’autant que nous ne serons pas là pour les rassurer car les enfants restent à l’école pour le deuxième papier et les parents n’ont pas accès au centre d’examen. »
Ces parents souhaitent que les examens d’histoire-géo et de sciences se tiennent sur deux jours différents afin de permettre aux enfants de mieux s’organiser. Ils lancent un appel pour que le ministère de l’Education intervienne auprès du Mauritius Examination Syndicate dans ce sens. Selon nos sources, les deux examens ont été programmés le même jour faute de créneau disponible dans l’emploi du temps. « Ce troisième trimestre a été marqué par plusieurs événements, dont la tenue des examens pour le Grade 6 et le Teachers Day, le 5 octobre, jour de congé pour les écoles. En prenant aussi en considération les examens pour les autres classes de Grades 3 et 4, l’emploi du temps était assez restreint. »
Une autre raison évoquée est que le papier de Grade 5 dure une heure alors que celui de Grade 6 est d’une durée de 1h45. « Il y avait plus de questions pour les candidats de Grade 6 que ceux de Grade 5. » Pour ce qui est des problèmes survenus avec les papiers de Grade 6, notre source ajoute : « On a parlé de questions qui n’étaient pas dans le syllabus. Mais avec le Grade 5, ce problème ne se pose pas. Pour le Grade 6, certains chapitres seulement ont été pris en compte pour les examens en raison du retard dans la livraison des manuels l’année dernière. »
Rappelons qu’il y a eu beaucoup de critiques sur le papier d’histoire-géo tenu le 30 août dernier. Selon les enseignants, le niveau du questionnaire, avec un certain nombre de « structured questions », était trop élevé. De même, la question 10 ne figurait pas dans le programme prévu pour ces examens. A ce sujet, les parents attendent toujours une communication officielle du MES sur la marche à suivre.
Concernant la Grade 5, selon le « Specimen papers » produits par le MES, le questionnaire de sciences compte six questions avec une série de sous-questions chacune. La première comporte des questions à choix multiples totalisant cinq points. Le reste constitue un mélange de petites questions et de questions élaborées à partir d’images proposées. 
Le papier d’histoire-géo, lui, comporte sept questions avec une série de sous-questions chacune. Les trois premières questions sont à choix multiples, totalisant 20 points. Les quatre autres sont des mélanges de petites questions et de questions nécessitant des réponses élaborées.