Le président de la fédération des syndicats de la fonction publique, Toolsyraj Benydin, a, dans une lettre adressée au Premier ministre Navin Ramgoolam, réclamé des changements en profondeur à la Public Service Commission et à la Disciplined Forces Services Commission afin de mieux répondre aux aspirations des chercheurs d’emplois et des fonctionnaires en général.
La fédération syndicale souhaite que les nominations au sein de ces deux institutions ne soient pas limitées aux fonctionnaires à la retraite. « Our Federation would favour nominations to the respective commissions from among high calibre persons who are capable of driving and reengineering changes with regard to recruitment and promotion procedures based on the intrinsic values of meritocracy and transparency », écrit Toolsyraj Benydin.
Le président de la fédération des syndicats de la fonction publique rappelle, dans la lettre adressée au PM, qu’une première correspondance lui avait été adressée en juillet dernier. Il déplore cependant que le contenu de sa première lettre n’ait pas été porté à la connaissance du Président de la République avant la nomination des commissaires qui ont pris leur poste respectif à compter du 1er août dernier.
M. Benydin fait mention des objections d’une section de la population quant à la composition de la PSC et de la controverse concernant le profil d’un membre de la DFSC. Il estime que les propositions syndicales en faveur d’une réforme de ces institutions sont plus pertinentes.