« Laissons les Rodriguais diriger les Rodriguais », a plaidé le PPS Alain Aliphon par rapport à la présence du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) à Rodrigues en ce moment. C’est face à la presse ce samedi qu’Alain Aliphon a dénoncé le « cinéma » qu’entreprend depuis quelques jours le PMSD à l’île Rodrigues.

« L’île Rodrigues est capable d’assumer ses responsabilités sur tous les plans, que ce soit social, politique, économique, culturel. Elle n’a ainsi pas besoin du PMSD pour y arriver, » soutient Alain Aliphon.

Le PPS, qui qualifie la relation entre l’île Rodrigues et le PMSD de « vié lamour », dresse un parallèle entre cette situation et le recensement ethnique : « Ils rejettent le fait que nous changeons l’ile Maurice et veulent que le pays bouz fix »

Alain Aliphon envoit ainsi un appel au PMSD de revenir à Maurice et de « na pa bizin ale rod lavi dan Rodrig », ajoutant que « nous vous attendons de pied ferme à Maurice ».

Le Chief whip, Bobby Hurreeram, a pour sa part dressé un bilan des réalisations du gouvernement dans différents secteurs du pays, tels que l’infrastructure, la santé, le sport, l’éducation et l’agriculture.