Les employés de la Private Secondary School Authority dénoncent une fois de plus ce qu’ils qualifient d’absence de leadership au sein de cet organisme et comptent cette fois-ci envoyer un mémorandum au ministre de l’Éducation pour faire part de leurs observations sur son fonctionnement. « On se contente de l’administration au jour le jour et il n’y a aucune orientation pour l’avenir de cet organisme. On ne sait pas où on va. Des cadres sont partis à la retraite et il n’y a aucune indication s’ils seront remplacés ou pas », déplorent les dirigeants du syndicat des employés. C’est parce que le discours-programme gouvernemental a fait mention de la restructuration de la PSSA qu’ils ont décidé d’envoyer un mémorandum pour décrire la situation actuelle et faire également des propositions.
Par ailleurs, le mandat du président du board de cet organisme a pris fin depuis plusieurs mois et c’est le représentant du ministère de l’Éducation qui préside les réunions en cas d’urgence. Au sein de la PSSA on laisse entendre que la question de l’octroi des subventions gouvernementales à certaines écoles payantes, qui a fait beaucoup de bruit dans le secondaire privé, reviendra sur le tapis très bientôt. Des établissements payants qui ne sont pas parmi les éventuels bénéficiaires de cette facilité gouvernementale suivent ce dossier de très près…