Depuis le début de l’année le conseil d’administration de la Private Secondary School Authority a eu seulement deux réunions, la première au mois de mars et la seconde la semaine dernière, soit après cinq mois. Selon nos renseignements, des membres présents à cette dernière rencontre n’ont pas manqué d’exprimer leur mécontentement sur la rareté des rencontres de cette instance de direction et ont été stupéfaits par l’explication fournie ce jour-là par un responsable de cet organisme. Ce dernier aurait affirmé qu’il n’y avait « pas suffisamment de matières » ces cinq derniers mois pour convoquer le board. Des membres ont fait part aussi ce jour-là de leur agacement au sujet de l’agenda de cette réunion ayant, selon eux, privilégié les questions relatives à l’administration de la PSSA alors qu’il y aurait plusieurs problèmes importants à régler dans des collèges. Par manque d’intérêt, certains participants ne sont pas restés jusqu’à la fin de cette réunion…
Par ailleurs, le syndicat des employés de la PSSA a envoyé il y a quelque temps une lettre à la direction de cet organisme avec copie au ministre de l’Éducation, dans laquelle ils s’interrogent sur le rôle futur de cet organisme dans le contexte du Nine-Year Schooling. Le syndicat souhaite que les autorités lancent au plus vite une réflexion à ce sujet car les employés, particulièrement ceux aux grades Inspectors/Supervisors, craignent que d’éventuels changements dans le système éducatif privé aient des répercussions sur leur carrière au sein de cet organisme.