Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, et l’ancien porte-parole de ce parti, Arvin Boolell, ont eu une nouvelle réunion ce matin dans la perspective de la réunion du Bureau politique (BP) rouge prévue au square Guy Rozemont cet après-midi. Les deux dirigeants devraient être présents à la réunion de cet après-midi durant laquelle la participation éventuelle du PTr aux prochaines élections municipales sera décidée.
Arvin Boolell n’avait pas participé à la dernière réunion de l’instance dirigeante du PTr, ce lundi. Les membres présents avaient à l’unanimité estimé que la place d’Arvin Boolell était parmi ses pairs à la tête du parti. Une des principales raisons qui avaient poussé l’ancien porte-parole à quitter derechef la réunion du BP de la semaine dernière avait été la présence d’agents manifestant une grande agressivité à son encontre. On ne sait si le BP de cet après-midi condamnera cet acte et donnera l’assurance que ce n’était pas une action préméditée de manière à définitivement tourner la page sur les incidents de la semaine dernière.
Si la direction collégiale n’est pas remise en cause, la réunion de cet après-midi devrait toutefois permettre d’établir une ligne de démarcation claire entre les différentes responsabilités. Selon les informations glanées dans les milieux du PTr ce matin, le sentiment est que « l’unité du parti doit primer ». Les dirigeants du PTr doivent également prendre une décision finale concernant la participation de leur formation politique aux élections municipales.