« L’alliance MedPoint 2 est déjà en ICU. Incessamment, elle entrera dans le coma et moi, ministre de la Santé, je ne sais à quel politologue j’aurai recours pour la réveiller. » C’est la métaphore utilisée par le secrétaire général du Parti travailliste, Lormus Bundhoo, ce matin lors d’un point de presse à la veille du 1er mai. Le président du parti, Patrick Assirvaden, a pour sa part observé : « Nou trouv zot pe panike. Ena enn sov ki pe. » Il s’est dit convaincu que « le déferlement rouge/bleu nettoiera le pays ».
« À la veille d’un 1er-Mai, nous sommes extrêmement confiants que la vérité sur le scandale du siècle (NdlR : l’affaire MedPoint) est sur le point de triompher », a déclaré ce matin Patrick Assirvaden. Le président du Parti travailliste (Ptr) s’est dit convaincu que les Mauriciens seront massivement présents demain à Vacoas. « Il y aura, selon nous, une marée rouge et bleue qui, nous sommes convaincus, nettoiera le pays de la malpropreté de l’affaire MedPoint et de la malpropreté des clans. »
Selon Patrick Assirvaden, il y a quelque temps encore, « c’était une histoire de clan, de famille. Aujourd’hui, le MMM utilise sir Anerood Jugnauth pour jeter de la boue sur la famille de Shakeel Mohamed. Pe servi so ex-epouz pou dir ki lotel li finn al manze pann regle not. Nepli ena argiman. Pe al koz manze dan lotel. C’est cela le programme gouvernemental du MMM/MSM ».
Le président du Ptr soutient que toute personne ayant commis un délit doit en assumer les conséquences, « peu importe son âge, les fonctions qu’il a occupées dans le pays ». Patrick Assirvaden a critiqué le leader de l’opposition Paul Bérenger dans l’affaire de Mangalore Refineries, l’accusant d’avoir mené une campagne purement « India Bashing ». « Sans les données et se basant sur des palabres en faveur de stratégies politiques, il dit “nou profit lokazion kas kontra avek Mangalore. O profi de ki ?” ».
Patrick Assirvaden est d’avis que « l’épisode “Pa mwa li sa” est de retour. SAJ soutient que lui et Lady Jugnauth n’ont rien à voir dans cette affaire. Mais, nous n’avons encore rien dit ! On a simplement déclaré qu’il y a un parrain et une marraine. Qui s’excuse s’accuse. C’est de la panique ! » Il y a selon lui un mouvement de « sauve qui peut » illustré, entre autres, par le départ de Hussein Atchia, « enn militan koltar », ex-candidat MMM au N° 2 (Port-Louis Sud/Port-Louis Central).
Lormus Bundhoo a pour sa part indiqué qu’en prévision du 1er mai, le Ptr a privilégié les petites réunions de proximité entre élus, membres de l’exécutif et l’électorat. « Nous faisons l’exact contraire du MMM. Nous avons pu tâter le pouls du public. Nous avons senti une proximité entre la jeunesse et Navin Ramgoolam. SAJ n’a pu descendre ailleurs qu’à Rivière-du-Rempart où cela a été un échec. »
Avec la dissociation d’Ashock Jugnauth de l’alliance MMM/MSM et Éric Guimbeau « en phase de départ », selon le secrétaire général du Ptr, l’alliance est « déjà en ICU ». Pour Lormus Bundhoo, SAJ ne prend la parole que pour dire « Pravind n’est pas coupable. Lady Jugnauth n’a rien à faire avec tout cela. Kouma dir de zoke lor enn seval pe rod sov enn apranti palfrenie ».
Lormus Bundhoo a confirmé qu’il y aura un invité surprise demain à Vacoas. Interrogé quant aux dires de Paul Bérenger selon lesquels il sera lui-même l’invité surprise, les représentants du Ptr devaient répondre que ce n’est là qu’« un signe de panique » de la part du leader de l’opposition.
Nita Deerpalsing soutient, elle, que le retour de SAJ n’a été qu’un « flop ». Pour preuve, selon la directrice de communication du Ptr, l’alliance a qualifié le congrès de Rivière-du-Rempart de simple « réunion entre activistes » pour justifier le nombre de personnes. Le MSM, avance-t-elle, n’est intéressé qu’avec l’avenir de Pravind Jugnauth. « Le MSM utilise le MMM. La seule vraie raison de leur meeting de demain est de sauver la peau de Pravind ».
Interrogés à l’issue de la conférence de presse, les membres du Ptr ont affirmé que le parti compte à l’avenir initier des poursuites pour diffamation criminelle. Le meeting de l’alliance Ptr-PMSD de demain aura pour thème « Nou pei Nou Priorite ».