Pour Jean-Claude Barbier, président du Mouvement de la Cerise, « la question ne se pose même pas” : l’alliance concrétisée entre son mouvement et le Parti Travailliste a été « longuement réfléchie et établie sur une vision ».

« Être dans le pouvoir c’est bien, mais être dans le pouvoir à n’importe quel prix, cela ne nous reflète pas », a déclaré Jean-Claude Barbier, le samedi 16 novembre au QG du Mouvement Patriotique à St Jean.

« Nous nous sommes retrouvés sur les 21 mesures proposées par l’Alliance Nationale », a-t-il indiqué avant de renchérir que sur les 17 membres du Mouvement Patriotique, 15 étaient en faveur de cette alliance.

« Nous avons pris une décision selon notre conscience et un programme », conclu-t-il.

Jean-Claude Barbier va plus loin en avançant que le Premier ministre, « Pravind Jugnauth devrait se méfier » d’avoir Alan Ganoo dans ses rangs.

Ce samedi 16 novembre, le Mouvement de la Cerise animait une conférence de presse dont l’axe majeur a été « les maldonnes » alléguées dans la tenue des élections 2019. Le Mouvement déplore que « la commission électorale n’a pas été assez vigilante ».