L’Alliance de l’Avenir se dit sereine après la présentation du Budget 2012, qui selon Patrick Assirvaden a été bien accueilli par la population. Pour le président du Ptr, l’équipe mise en place par l’alliance au pouvoir est « cohérente et soudée ». C’était lors d’un point de presse samedi au Square Guy Rozemont à Port-Louis.
Patrick Assirvaden n’a pas manqué samedi de féliciter le Premier ministre pour sa performance lors de l’examen en comité des dotations budgétaires. « C’est un record de performance de Navin Ramgoolam que d’avoir répondu du tac au tac pendant six heures aux questions de l’opposition », a lancé le président du Ptr.
Fustigeant le MMM, Patrick Assirvaden s’est demandé où étaient passés « les principes et les vrais valeurs que défendait ce parti ». Le député de la circonscription La Caverne / Phoenix (No 15) n’a pas été tendre envers l’opposition qui « veut un remake pour le retour du clan familial au pouvoir ».
Le président du Ptr a aussi critiqué le président de la République. Selon lui, Anerood Jugnauth « s’est laissé entraîné dans une stratégie politique ». Il a par ailleurs mis l’accent sur la « transparence » dans les affaires de l’État et a déploré les interventions des parlementaires MSM contre les ministres, dont « ils ont été jusqu’à tout récemment responsables ».
Faisant état du Equal Opportunities Bill, le député du No 15 a qualifié l’adoption du projet de loi d’« historique », tout en précisant que le MMM avait fait publier l’Equal Opportunity Act (EOA) dans la gazette du gouvernement. Patrick Assirvaden a ensuite mis l’accent sur l’environnement en soutenant que « Maurice so bouke energetik pe pran form gras a visyon Maurice Île Durable (MID) ».
La directrice de communication du Ptr est pour sa part revenue sur les débats budgétaires et l’action du gouvernement dans un contexte international très difficile. Nita Deerpalsing a salué les mesures déjà enclenchées pour les petites et moyennes entreprises. Elle a aussi critiqué le MMM, qui reprochait au Premier ministre « d’avoir été lent pour promulguer l’Equal Opportunities Bill » alors que « ce parti ne l’a jamais fait, même avec une majorité gouvernementale de 54-6 ».