Le comité de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité coprésidé par Jayen Cuttaree et Rama Sithanen prévoit de compléter la rédaction du programme gouvernemental aujourd’hui, au terme de dix-huit jours de travail.
Ce programme, dont une composante importante sera consacrée à l’économie, préconise la création d’un État mauricien uni, moderne, solidaire et prospère, a déclaré au Mauricien Jayen Cuttaree hier. Il estime qu?’un travail considérable a été abattu par une équipe hors pair dans une ambiance cordiale. Tout le monde a apporté sa contribution. De plus sa préparation a été faite en consultation avec la société civile, a dit M. Cuttaree.
Une fois terminé, le projet de programme sera soumis aux deux leaders Navin Ramgoolam et Paul Bérenger qui pourront y apporter des amendements ou faire des nouvelles propositions. « Les propositions contenues dans le projet de programme s’?articulent autour des huit points définis dans l?’accord conclu entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger. Elles s’insèrent dans une feuille de route pour placer Maurice à un niveau supérieur de son développement économique. Elles tiennent en compte la situation économique sur le plan local, régional et international en particulier dans la zone euro. La situation économique mondiale actuelle démontre la profondeur des défis qui attendent le gouvernement PTr/MMM », dit Jayen Cuttaree.
« Les propositions préconisent un certain nombre de solutions pour traiter les problèmes comme le chômage, l’inégalité sociale et la pauvreté. Des réformes structurelles devront être apportées dans les secteurs comme l’éducation, la santé et l’agro-industrie », a ajouté M. Cuttaree. « Nous ferons des propositions économiques réalistes adaptées aux défis internationaux et aux priorités mauriciennes », a-t-il insisté.
Invité à dire si le projet de programme comprend des propositions populaires, Jayen Cuttaree a dit que l’accent est mis sur un concept de société et ne tient pas compte de ce que fait l’opposition.