Une délégation du Public Accounts Committee, dirigée par Alan Ganoo, s’est rendue en Inde à l’invitation du Lok Sabha la semaine dernière. Les membres de la délégation sont rentrés au pays dimanche. « La visite a été très fructueuse et nous a permis de rencontrer des ministres et des hauts cadres du gouvernement indien », a déclaré le leader de l’opposition au Mauricien.
La visite de la délégation mauricienne en Inde a pour but d’observer le fonctionnement du PAC du Lok Sabha dans le cadre d’une volonté de revoir la mission et les objectifs de l’institution parlementaire mauricienne, et la rendre plus efficace. Un programme spécial avait été préparé pour Alan Ganoo en sa qualité de leader de l’Opposition. La délégation a rencontré le Deputy Speaker, Murli Manoar Joshi, le président du Public Accounts Committee, Farouk Abdullah, le ministre du New and Renewable Energy et le ministre Shanap Pawar, qui vient de présenter une législation sur la Food Security. Alan Ganoo et les membres du PAC ont aussi eu des travaux avec le ministre Oscar Fernandes (Road transport and Highway) et le Controller and Auditor General of India, Minashi Gupta. Ils ont pu être en présence du secrétaire financier responsable des dépenses et du secrétaire du ministère of Earth sciences. D’autre part, Alan Ganoo, Kee Chong Li Kwong Wing et Nita Deerpalsing ont rencontré les hauts cadres du ministère des Finances indien. Ils ont fait une plaidoirie pour le centre financier mauricien. Ils ont fait comprendre que l’incertitude prévalant sur l’accord indo-mauricien a permis au Singapour de dépasser Maurice en termes de conduite de FDI vers l’Inde, ajoutant que le centre financier représente 15 % du PIB mauricien.