Inculquer le sens du civisme aux Mauriciens, dès leur plus jeune âge. Tel est le propos du manuel Le civisme raconté aux enfants – Ensemble, marchons vers demain, signé Brigitte Nicolin. Publié récemment, le livret veut sensibiliser les 7 à 10 ans sur les valeurs qui tendent aujourd’hui à disparaître.
Bibliothécaire depuis 28 ans, Brigitte Nicolin en est à sa deuxième publication. Son premier recueil de contes, Pour dire l’Île Maurice, publié en 1995, fut présélectionné au concours St-Exupéry Valeurs Jeunesse de 1996. Il fut aussi recommandé par le ministère de l’Éducation pour l’initiation à la littérature dans les petites classes secondaires. « Quand on travaille parmi les livres, automatiquement, on a envie d’écrire », partage la bibliothécaire. Cette fois, c’est dans le contexte des 45 ans d’indépendance de son pays que Brigitte Nicolin a décidé « d’apporter une modeste contribution » à l’éducation des plus jeunes. « Arrivé à un certain âge, on se demande ce qu’on a fait pour son pays. Et, j’ai voulu, à cette occasion, offrir un cadeau à mon pays. » Écrivant autrefois pour ses enfants qui lui réclamaient des histoires inédites, l’auteure publiait aussi ses écrits dans certains journaux, dont La Vie Catholique.
Est-ce un manque de civisme qui l’a incitée à écrire Le Civisme raconté aux enfants ? Brigitte Nicolin préfère parler de « manque de livres sur le civisme ». Et, cela s’apprend dès la tendre enfance. « J’espère que cela donnera le coup d’envoi d’une série d’activités sur le civisme dans les écoles, les clubs de jeunesse et de loisirs. J’espère aussi que le ministre de l’Éducation, Vasant Bunwaree, qui a préfacé le manuel, approuvera un programme sur le civisme dans les écoles primaires. »
Brigitte Nicolin abonde dans le même sens que sa collègue Nirmala Maruthamutu en notant qu’il « n’y a pas beaucoup de place pour la lecture dans la vie des jeunes aujourd’hui. Ils sont avec leurs jeux électroniques, dans les centres commerciaux … ». De l’autre côté, nuance-t-elle, « les livres, surtout les livres de langue française, sont coûteux ». Elle regrette ainsi qu’il n’y ait pas davantage de monde qui profite de « notre riche bibliothèque. Peut-être est-ce que nous sommes excentrés. Ce n’est pas toujours facile pour un jeune d’y venir après l’école ». D’où, d’ailleurs l’Abonnement 15, qui permet d’emprunter quinze bouquins pour trois mois.
La bibliothécaire note aussi qu’autrefois, « les jeunes ayant moins de loisirs, lisaient plus. Et, ils aimaient les classiques. Maintenant, ce sont les séries télévisées. On essaie de leur faire plaisir ».
Lancé le 29 mai dernier par le président de la République, Kailash Purryag, Le Civisme raconté aux enfants se focalise sur les valeurs tels les bonnes manières, le patriotisme, le respect des autres et l’environnement. Dans la préface signée Vasant Bunwaree, celui-ci écrit : « Ces textes courts, simples et amusants, nous transportent dans une mélodie qui joint l’utile à l’agréable tout en initiant les jeunes à adopter de bonnes manières et à se mettre au service de notre pays. » Le ministre ajoute qu’il souhaite « que ce type d’oeuvre trouve sa place dans notre quotidien afin de faire de notre île pluriculturelle un paradis où il fait bon vivre ».
Le manuel comprend quatre parties : à la maison ; à l’école ; les lieux publics et le patriotisme. Et, chaque partie est faite de douze comptines d’un style léger. « Elles sont faciles à adapter en musique. J’espère un jour les mettre sur CD. J’aurais également aimé que les enfants puissent en faire des sketchs. Je demande aux éducateurs de guider les enfants en ce sens. »
En racontant les comportements de deux jeunes personnages, Thierry et Sita, l’auteure transmet les valeurs de base à ses jeunes lecteurs. « Thierry ne se gratte pas. Non, il ne se gratte pas la tête. Ni le nez. Ni les oreilles. Ni les yeux. Ne crachons pas non plus en public. Beurk ! C’est malpropre. Mais aussi, attention danger ! Qui dit crachat, dit microbes. » Et Brigitte Nicolin d’interpeller de temps à autre son jeune lecteur : « Car Sita aide maman à mettre de l’ordre dans la maison. Thierry aussi aime rendre service à papa et à maman […] Et toi, que fais-tu à la maison pour rendre service ? »
L’illustration du manuel est signée Thierry Permal. Publié par les Éditions Le Printemps, Le Civisme raconté aux enfants est disponible en librairie à Rs 175.