Le secteur des affaires mauricien sera mis en lumière par le Sunday Telegraph à travers un Country Report réalisé par le Country Consultant Steven Sengayen. Il sera tiré à 50 000 copies et « accentuera la visibilité de Maurice », dit ce dernier. Le Country Report paraîtra dans l’édition du 16 septembre du journal anglais.
Après avoir détaillé neuf juridictions de « prestige » – dont les Bahamas, la Barbade, les Bermudes, Chypre, Guernesey et les îles Caïman – le Sunday Telegraph, publication phare en Grande-Bretagne, porte son regard sur Maurice. C’est à la société Global Investment I Ltd qu’il revenait d’éditer ce rapport. Et suite à un « headhunting » méticuleux, un juriste mauricien établi à Londres devait se voir confier les reines de l’élaboration de ce rapport qui portera Maurice au devant des investisseurs potentiels. C’est ce que rapporte Steven Sengayen, le Country Consultant, au Mauricien. Le rapport sera publié le 16 septembre.
Ainsi, 50 000 copies seront distribuées à divers départements du secteur public britannique et à un large réseau de chefs d’entreprise aux Caraïbes, au Moyen Orient et en Asie. Il s’agit, pour Me Sengayen, qui est également attaché au cabinet David Wyld & Co, de signifier ce « privilège pour Maurice » d’accéder à une « importante » fenêtres d’opportunité. Me Sengayen garantit un « très grand impact pour Maurice ».
Suite à des rencontres avec le ministre des Finances et du Développement économique, Xavier-Luc Duval, le rapport bénéficiera d’un apport important en contenu local. Xavier-Luc Duval, notamment, en aurait rédigé la note d’introduction. Il y a également des contributions du ministère de l’Environnement afin d’introduire la vision MID, du Board of Investment, de la Financial Services Commission, de la Banque de Maurice et du Global Board of Trade.
Steven Sengayen signifie par ailleurs son ambition « d’aider le pays ». Il soutient qu’avec les négociations entourant le traité de non-double imposition entre l’Inde et Maurice, le Sunday Telegraph devrait permettre de rétablir la confiance en la juridiction mauricienne.
Le Sunday Telegraph jouit d’une assise incontestable dans le paysage médiatique anglais et même anglophone. Ce journal compte 1,7 million de lecteurs chaque dimanche, dont un lectorat « middle et upper middle class du sud-est londonien ». Une version téléchargeable du rapport de vingt pages sera disponible. Quelque 2 000 softcopies seront également envoyées par courriel à un lectorat ciblé.