Pour Noël, rien ne vaut le recueil de poèmes Enn bouke bwa tanbour, de Michel Ducasse. Les oeuvres de poètes comme Prévert, Tagore, Aragon, Baudelaire ou Maunick font valser les mots comme une farandole qui sonne doux à l’oreille, et que Michel Ducasse a traduite en kreol pour célébrer ces 40 ans de poésie. Pour s’imprégner de ces 26 poèmes traduits en kreol morisien (avec les versions originales), il suffit de fermer les yeux, de se laisser bercer par ces rythmes et de s’imaginer partie prenante de ce patrimoine poétique.
Enn bouké bwa tanbour sonne l’appel des ravannes, maravannes et des voix de poètes à quelques jours de Noël, qui font écho avec la nature et qui, au final, forme un grand bouquet d’artifice au métissage pluriel. Un recueil qui mérite de se retrouver dans la hotte du Père Noël car il est aussi un ouvrage de référence rehaussé par une magnifique illustration portant la signature d’Ennri Kums.
Pour que ce cadeau aille droit au coeur de la personne à qui vous l’offrirez, rien ne vaut une petite dédicace de son auteur. Comme dans un magnifique conte de Noël, Michel Ducasse nous met déjà le coeur en fête et nous contera, à sa manière, lors des trois prochains samedis de novembre et de décembre, lors des séances de dédicaces, ses 40 ans de poésie. Il sera présent le samedi 25 novembre à la librairie Le Cygne à Rose-Hill, de 14h à 16h, le samedi 2 décembre de 10h à 14h à la librairie Papyrus de Grand-Baie et le samedi 9 décembre de 12h à 16h au Bookcourt de Bagatelle.