Après son livre sur le Premier ministre sir Anerood Jugnauth, le journaliste Azagen Rungen signe un deuxième hommage à un membre de la famille Jugnauth, en l’occurrence Lady Sarojini Jugnauth, l’épouse du chef du gouvernement. Le lancement a été effectué hier soir à l’hôtel Le Méridien, à Pointe-aux-Piments, par la Présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim.
À travers ce livre de 70 pages, illustré de belles photographies en couleurs, l’auteur nous fait découvrir Lady Sarojini Jugnauth qui, écrit-il, « a consacré 40 ans de sa vie à enseigner et à former des jeunes ». Elle a été enseignante, maîtresse d’école, inspectrice et Senior Inspector au ministère de l’Éducation. « Pour Sarojini, il ne faut jamais reculer devant les obstacles », dit-il. « Selon sa philosophie, la vie en elle-même est une école : il faut apprendre des aventures et des mésaventures de chaque jour. » Selon Ameenah Gurib-Fakim, Lady Sarojini Jugnauth a façonné l’histoire du pays « en tant que femme et épouse exemplaire (…) et demeure un modèle pour toutes les femmes de Maurice ». Elle souligne que dans la famille de Lady Sarojini, « l’éducation était une priorité du fait que sa mère dirigeait déjà une école préprimaire dans son village natal de Rivière-du-Poste, où il n’existait aucun établissement scolaire à l’époque ». Et d’ajouter : « Ce noyau familial était pétri du sens de valeurs et il est dommage que, de nos jours, ces mêmes valeurs ont tendance à disparaître. »
Ameenah Gurib-Fakim poursuit : « La persévérance et la grande ténacité se voient aussi dans la carrière d’enseignante de Lady Jugnauth. Elle a prouvé qu’il existe des possibilités de carrière pour les femmes et qu’il est possible de concilier à la fois vie professionnelle et vie familiale, tout en étant mère. Elle démontre en même temps qu’il n’est pas nécessaire de mettre sa vie professionnelle en parenthèse pour s’occuper des enfants. Ce message est très fort et a valeur de symbole, car de plus en plus de jeunes couples professionnels décident autrement. » La Présidente a rappelé que la vie de Lady Sarojini Jugnauth avait changé avec l’entrée en politique de son époux. « Lady Sarojini a dû combler le vide à la maison. Cependant, elle restera le roc sur lequel SAJ a construit sa famille et sa carrière politique. »