Certains fixent sur pellicule des instantanés de leurs vies. Dans le cadre de son centenaire, Médine a souhaité à travers une publication, valoriser le patrimoine historique lié à cet événement. Lancé officiellement le 9 septembre dernier, Médine 1911-2011 : vision d’un siècle est un ouvrage retraçant les moments phares de l’histoire de Médine, de Maurice et du monde.
« Raoul Raffray commence sa carrière professionnelle comme arpenteur-géomètre en 1895. Son travail le mène sur bien des sentiers aux quatre coins de Maurice… » C’est ainsi que s’ouvrent les pages de Médine 1911-2011 : Visions d’un siècle. Plutôt qu’un récit classique de l’histoire du domaine sucrier, cet ouvrage se présente un peu comme un “album de famille” de 225 pages, composé d’extraits d’archives et de photos inédites.
Dès les tout premiers chapitres, il propose des illustrations iconographiques et textes qui font une synthèse des temps forts de l’histoire de Médine, tout en s’intéressant aux aspects clés de l’industrie sucrière.
Le livre met en lumière le passé, le présent et les nouvelles perspectives de l’izine disic, qui au cours d’un siècle s’est transformée en une entreprise gérant aujourd’hui aussi bien le sucre que la culture vivrière, l’élevage, l’immobilier, et le tourisme. Il retrace les moments phares de l’entreprise par le biais d’une centaine de thématiques telles que l’acquisition des tout premiers territoires, la distillerie, les recherches agronomiques…
On considère souvent que l’avènement de l’industrie sucrière a marqué un tournant dans l’histoire de Maurice, ce livre montre effectivement la contribution de Médine à l’avancement de l’industrie.
Hommage est fait aux hommes clés de la compagnie à l’instar de Fernand Leclézio, ou encore de Sir Emile Seriès, qui ont façonné « l’industrie mère » et continuent d’inspirer des générations. Et comment parler de Médine sans faire référence à tous ces hommes et ces femmes qui à la sueur de leur front ont fait prospérer l’industrie cannière de Maurice : « … Levés avant l’aurore, déjà aux champs au début du jour afin que les tâches à faire soient terminées avant que le soleil ne tape trop fort ; ils débarrassent le sol de roches ; réparent les chemins, les drains, les ponts, creusent des sillons et des fosses ; plantent les boutures de cannes ; apportent au sol le fumier et les engrais ; font le buttage, le désherbage, le relevage de paille, le dépaillage… Et le moment venu, ils coupent la canne, la portent sur leurs épaules et la chargent, selon l’époque, dans les charrettes, les trams ou les camions qui les attendent. » (pg. 70). À travers une lecture fluide, le lecteur est ainsi amené à comprendre chaque thématique, le vocabulaire accessible et imagé aidant.
Adi Teelock, responsable de la conception et de la mise en oeuvre rédactionnelle du livre, recouvre un siècle d’évolutions économiques, sociales et culturelles. Médine Vision d’un siècle, c’est avant tout une invitation au voyage à travers l’histoire du pays et des grands événements qui ont marqué l’histoire du monde avec pour fil conducteur les grands chantiers de Médine. Chaque chapitre est exposé sur deux pages, avec moult images d’archives à l’appui, de documents et de photos inédites.
De fil en aiguille le lecteur découvre le contexte historique de chaque époque. Tout y est passé au peigne fin : la première guerre mondiale, l’année des trois cyclones, l’indépendance en passant par le naufrage du Titanic, la grande crise de 1929 ou encore la marche du sel du Mahatma.