Avec cette édition trilingue, l’Indradhanush Sanskritic Parishad (ISP) vient élargir le lectorat qui aura la possibilité de faire connaissance avec la riche carrière du Professeur Ram Prakash et de sa contribution considérable aux avancées qu’a connues la culture indienne et les langues orientales à l’île Maurice émergeant du colonialisme.
Cette édition qui est la 34ème de la série et coïncide avec la 25ème année de la publication paraît vingt ans après un numéro semblable sur le Professeur Ram Prakash publié exclusivement en hindi sous l’égide de l’ISP en 1994. Ce numéro reproduit avec bonheur, en anglais, l’éditorial du numéro de 1994 du directeur de la publication, Pahlad Ramsurrun. Le lancement a eu lieu le samedi 4 octobre au Indira Gandhi Centre for Indian Culture en présence d’un grand nombre d’invités dont de nombreuses personnes qui ont connu le Professeur Ram Prakash, des membres de sa famille, le ministre des Arts et dev la Culture, Mookesswur Choonee, et le Haut Commissaire Indien, S.E. Anup K. Mugdal.
Il faut tout de suite signaler le fait que plusieurs publications ont jusqu’ici rendu hommage au Professeur Ram Prakash, celui que le directeur et le rédacteur en chef de l’Indradhanush qualifie dans son éditorial à ce nouveau numéro de “Pioneer of Mauritianizing education curriculum in Mauritius”. En effet, des numéros de “Vasant” et de “Pankaj” sur le Professeur Ram Prakash sont publiés respectivement en 2002 et en 2010 par le MGI et le Hindi Pracharini Sabha. Il est certain que la nouvelle édition de l’Indradhanush apportera une contribution précieuse à une meilleure appréciation de l’oeuvre pionnière, sinon messianique, du Professeur Ram Prakash qui a permis de faire entrer dans l’académie l’étude de la langue hindi et de la culture indienne.
Une trentaine de collaborateurs à ce numéro (parmi trois, nommément Jean Erenne, Louis W. Ferry et Swami Krishnanath utilisent le français comme médium) dont la fille et la petite-fille du Professeur Ram Prakash, respectivement Meenakshi Seetulsingh et Amrita Das, et de nombreux académiciens présentent l’homme, son oeuvre et sa carrière mauricienne sous mille et une facettes. Doit-on encore révéler que la publication reproduit, en bonus, cinq textes de haute facture signés par le Professeur Ram Prakash lui-même – The Gandhian Literature, Albert Schweitzer, T.S. Eliot and Indien Literature, T.S. Eliot and Poetic Drama, et Enlightened soul: the three gems of Mahirishi Dayanand.
La couverture, une excellente représentation artistique du Professeur Ram Prakash, est l’oeuvre du Dr Indradutt Chunnoo, un portraitiste de talent. Le numéro est vente en librairie à Rs 150 l’exemplaire.