La fin de l’année et le début de la suivante ne s’annoncent pas de tout repos pour le comité de gestion de la Police Welfare Association (PWA). Une nouvelle affaire, portant sur les recettes générées par un parking pour la location de 30 voitures, est venue se greffer sur les placements, entre Rs 30 millions et Rs 100 millions, dans le cadre du Ponzi Scheme de Sunkai Co. Ltd de Bhimla Ramloll. Des hommes du central CID ont en effet effectué une première descente sur les lieux en vue de procéder à la saisie des livres de comptes pour les besoins de l’enquête.
Dans la journée d’hier, le sergent Bhoojawon, qui mène un combat sans relâche contre des abus dans la gestion financière de la PWA, a consigné une déposition formelle au sujet d’un parking, sous le contrôle de la PWA, rue Lord Kitchener. La PWA est accusée d’opérer ce parking payant au coût de Rs 1 500 par mois par voiture de manière illégale et sans aucun permis. Le sergent de police voudrait également obtenir confirmation que les recettes mensuelles sont versées dans les caisses de la PWA.
L’employé de la PWA affecté à ce parking, un habitant de la capitale, a été entendu par le Central CID. Il a confirmé qu’à la suite d’une rencontre avec le trésorier et le président de la PWA, il a été employé pour le gardiennage des voitures et la collecte de l’argent auprès des clients à chaque fin de mois. Au même moment, la somme de Rs 45 000 est alors remise à un caporal de la Special Supporting Unit.
Le Central CID compte interroger cet officier de police de même que les membres du comité de direction de la PWA avant de décider de la marche à suivre.