Une affaire de colis récupéré de manière illégale sur le Conveyor Belt du hall d’arrivée à Plaine-Corail Regional Airport, en date du 24 janvier dernier, rebondit ces jours-ci et fait jaser la politique à Rodrigues. Le sergent affecté à l’Anti-Drug and Smuggling Unit de Rodrigues, qui a exécuté les instructions d’un membre de l’Assemblée nationale pour le retirer sous le contrôle d’Air Mauritius et de la douane, et ce, sans aucune autorisation, n’a été inculpé qu’hier à Port-Mathurin. Cette affaire s’était déroulée en pleine campagne pour les élections régionales au début de cette année. À ce jour, aucune indication n’a transpiré quant au contenu de ce colis remis à un dirigeant politique, en infraction à toutes les procédures établies. L’enquête policière revue et corrigée a également identifié le nom d’une VVIP  inscrit sur le colis comme étant la récipiendaire. La classe politique est sur ses gardes…