La qualité des repas servis aux écoliers du cycle primaire fait l’objet de graves protestations de la part des parents. « Dipain assar melanze ek en tiginn fromaz » ou « dipain ek 2 – 3 pièces soya ». Voilà ce qui est servi de manière quasi régulière dans des écoles primaires avec des subventions de l’État. La ministre de l’Education, Leela Devi Dookun, le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, et le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, ont été informés officiellement de cet état de choses. Le Regrupma Travayer Sosyal a pris les choses en main et réclame des inspections surprise dans des établissements scolaires en vue de dresser un état des lieux de la nourriture servie aux écoliers.