L’Art of Living Society propose depuis quelque temps déjà le programme de santé et de bien-être “Living Well” aux Mauriciens, qu’ils soient malades ou en bonne santé, et ce dans le but d’améliorer leur qualité de vie. Selon la coordinatrice de la société, Meera Vayapouree, ce programme est « idéal » pour ceux prenant de bonnes résolutions pour bien commencer la nouvelle année.
Le programme “Living Well” s’étend sur sept sessions, dont un test médical gratuit pour déterminer si la personne est en bonne santé ou si elle souffre d’une maladie, et si elle est apte à suivre le programme. « Nous ne prenons pas les gens en fonction de leur état de santé et n’offrons pas de programmes dédiés aux diabétiques. S’ils sont vraiment en mauvaise santé, nous ne les prenons pas », indique Meera Vayapouree. Raison pour laquelle certaines demandes sont refusées en fonction de l’âge ou d’autres conditions. Les participants sont amenés à mieux comprendre les informations de base pour une meilleure qualité de vie. Ceux qui souffrent de diabète, par exemple, sont sensibilisés sur la “diabetic foot” et l’importance d’une alimentation équilibrée associée à des activités sportives.
À la fin des sept sessions, un nouveau test médical est effectué pour voir si leurs conditions de bien-être s’améliorent. « Le plus important dans ce programme est de changer le mode de vie des gens, malades ou pas, et de leur offrir un sentiment de bien-être généralisé, car très souvent, on constate que les gens tombent malades à cause du stress, qui dégrade leur condition », déclare Meera Vayapouree. Elle ajoute : « Très souvent, des patients sont guéris grâce à un changement d’attitude. L’important, c’est d’être relax. Le corps est traité comme un ensemble. Nous proposons des outils psychiques tels la méditation et le yoga, et une alimentation équilibrée. »
Cependant, l’Art of Living Society fait ressortir que les gens souffrant d’une maladie ne seront pas guéris en suivant uniquement son programme. « Ce serait irresponsable de notre part. C’est le sens du bien-être dans sa totalité qui est important. Il se peut qu’il y ait des cas où le taux de glucose d’un diabétique baisse grâce à notre programme, mais nous ne mettons pas l’accent sur cet élément. Ces personnes doivent suivre leur traitement imposé par leur médecin. »
L’Art of Living Foundation est présente dans 155 pays et existe à Maurice depuis 1996. Ceux qui suivent ses programmes sont des adeptes de toutes les religions. Quant aux volontaires animant ces programmes, ils sont rigoureusement formés pendant des années et présents dans différentes régions du pays. Pour suivre le programme “Living Well”, il faut néanmoins débourser une somme de Rs 1 500 pour les sept sessions. Mais les classes de suivi sont gratuites. « Il n’y a aucune obligation de suivre les programmes régulièrement. Vous venez quand vous voulez. Il suffit d’accorder du “quality time” pour son bien-être », souligne Meera Vayapouree.