Créés et aménagés par le botaniste Jean Baptiste Christian Fusée-Aublet au milieu du 18e siècle, Les jardins du Réduit s’inscrivent parfaitement dans l’esprit du patrimoine national. Ode à cet environnement populaire, l’exposition d’oeuvres contemporaines éphémères qui se tiendra dans le jardin du Château du Réduit jusqu’au 29 mai 2016 est une somme.
« The Edge of the World », événement parrainé par Son Excellence, la présidente de l’île Maurice, Ameenah Gurib-Fakim, a pour but de promouvoir l’art contemporain et de renforcer la diversité à Maurice à travers l’art. Avec l’aide des artistes Salim Currimjee et de Khalid Nazroo et le soutien financier de l’Union Européenne, Ameenah Gurib-Fakim s’intéresse à la création d’aujourd’hui, qui fera le patrimoine de demain, en adéquation avec l’esprit des jardins du Réduit.
Cette exposition aura lieu annuellement durant les cinq prochaines années, dans d’autres lieux. Critères importants : tous les artistes résidant à l’île Maurice et sélectionnés en toute transparence par un jury international peuvent y participer. C’est un événement à deux volets : exposition et discussions. Cette exposition de neuf oeuvres originales à caractère éphémère s’inscrit dans la lignée des installations contemporaines. Les neuf sélectionnés sont : Alix Le Juge, Christophe Rey, Dharmadeo Nirmal Hurry, Gavin Poonoosamy, Geereesha Torul, Jacques Désiré Wong So, Kavinash Thomoo, Odette Bombardier, Oliver Maingard.
Jouant sur les contrastes avec l’architecture du jardin maîtrisé et en y introduisant de la matière brute ou éclatée sur la thématique du jardin revisité, l’objectif est de transporter le visiteur dans un dédale d’oeuvres et leur mise en scène.
L’exposition est ouverte au public pendant 10 jours. Les oeuvres créés spécialement pour cette exposition marquent une certaine direction dans le travail de l’artiste, plus organique et poétique. Chacun interroge l’environnement spatial, la matière, appréhende le jardin dans sa vastitude et tente de lui offrir un mouvement. Cette première exposition du genre vous convie  à un voyage sensible dans un espace d’exception et une réflexion sur la protection de l`environnement.