On est presque arrivé au terme de la présente saison et cela se réflète dans le programme de cette 33e journée. La course principale est la plus lourdement touchée avec seulement cinq partants sur la grille de départ. Cette course, qui en temps normal aurait été annulée, sera finalement disputée grâce aux nouvelles directives mises en place par la GRA, notamment celle concernant les épreuves engageant les coursiers évoluant dans une valeur de 50+. Dans ce champ restraint, Tandragee se présente comme le cheval à battre, étant le coursier le plus avantagé au niveau du handicap.
En effet, sans la compression des poids, le porte-drapeau de l’entraînement Gujadhur aurait dû rendre 5,5 kg à son compagnon d’écurie Reim (MR 73) mais qui portera finalement 58kg; 9,5 kg à Donnie Brasco (MR 65) qui est handicapé à 55,5kg; 11kg à Seeking Angelo (MR 62), qui aura 55kg sur le dos et 15 kg à The Pieman qui au final portera 53kg. Autant dire que le vainqueur de la Coupe d’Or 2012 a une occasion en or d’ajouter une huitième victoire à son palmarès déjà étoffé, dont sa troisième cette année.
Le dépositaire du rythme dans cette épreuve devrait être The Pieman, seul véritable frontrunner de la course. Rapide, il ne devrait avoir aucun mal à se porter aux avant-postes. De toute évidence, il n’a d’autre alternative que de tenter sa chance à l’avant car il n’est pas suffisamment armé face aux adversaires du jour. Mais encore! Avec la compression des poids comme expliqué plus haut, il lui faudra être à son meilleur niveau pour l’emporter. Avec la possible présence de Reim sur son arrière-main voire dans son dos, sa tâche sera doublement compliquée.
La doublure de l’entraînement Gujadhur revient pour la deuxième consécutive après s’être incliné d’un nez face à Hillbrow samedi dernier. Il avait, à cette occasion, réalisé sa meilleure performance depuis qu’il est à Maurice. Son entourage semble lui avoir trouvé la bonne formule car il donne l’impression d’être un coursier qui n’aime pas être bousculé dans la partie initiale. Confié à Rye Joorawon, un jockey réputé pour ses bonnes mains, nous pensons qu’il aurait un parcours similaire à samedi dernier. Au finish, cependant, nous lui préférons son compagnon d’entraînement.
Nanti du “un” dans les boîtes de départ, ce dernier devrait avoir un parcours en or à la corde dans le dos des deux chevaux précités. Facile vainqueur il y a deux semaines sur le kilomètre – une sortie qui ressemblait plus à un galop d’entraînement -, Tandragee devrait être encore plus percutant sur la distance du jour, distance sur laquelle il compte trois victoires.
Moins véloce au départ, les finisseurs Donnie Brasco et Seeking Angelo devraient se retrouver dans le dos du porte-drapeau de l’entraînement Gujadhur. Dans ces conditions, nous pensons que se sera très difficile pour eux de dominer l’alezan au finish, aussi bons finisseurs soient-ils. Nous les voyons plutôt lutter pour un accessit.
Nous ferons donc de Tandragee le vainqueur de cette épreuve et pour les places on fera confiance à Reim, Donnie Brasco et Seeking Angelo. Une éventuelle victoire de Tandragee (Rs 210 000) couplée à un premier accessit de Reim (Rs 80 000) mettrait quasiment fin à tout suspense dans la course au titre chez les écuries.