Après l’ouverture des dépôts de candidature à la SSS Quartier-Militaire, c’est un candidat des Verts Fraternels Aksion kont lamizer qui a été le premier a déposer sa candidature vers 9 h 30. S’est ensuivi l’arrivée des trois candidats du Front Solidarité Mauricien (FSM), ayant comme chef de file Mohamed Mustapha alias Gandhi. La candidate de Rezistans ek Alternativ dans cette circonscription a dû faire un aller-retour car elle n’avait pas sa carte d’identité en sa possession. Avant l’arrivée des deux blocs politiques majeurs, les candidats des petits partis avaient déjà inscrit leurs candidatures dont notamment deux candidats du Parti Malin, un du Forum des Citoyens Libres et un du parti Entente pour la Démocratie Parlementaire.
Les candidats de l’Alliance Lepep sont arrivés au centre de dépôt de candidatures vers 12 h 30, entourés de leurs partisans venus en foule soutenir leurs candidats, banderoles aux couleurs de l’alliance en mains. Les candidats sont repartis dans le caisson d’un véhicule, suivis par leurs partisans.
Un incident qui a retenu l’attention dans cette circonscription a été la confusion autour de la déclaration d’appartenance ethnique de Pravind Jugnauth, chef de file de l’Alliance Lepep. Ce dernier a dû retourner à la SSS Quartier-Militaire pour s’enquérir de la situation. Sur place, le Returning Officer, Medhi Manrakhan, lui a fait comprendre que les officiers de la Commission électorale ont mentionné par mégarde son appartenance ethnique et a tenu à s’excuser en leurs noms. Pour Pravind Jugnauth, cet incident « n’est qu’une simple erreur » et il n’a pas tenu à en faire un étalage.
Les candidats de l’Alliance de l’Unité et de l’Avenir sont arrivés au centre environ une heure après ceux de l’Alliance Lepep, entourés par des partisans qui n’ont pas manqué de scander « victoire 3-0 » ou encore « Pravind dehors ». Ashok Jugnauth et ses deux colistiers, Sanjeeven Permall et Pratibah Bholah, ont tous affiché leur satisfaction en vue de la campagne électorale et ont rassuré les partisans présents qu’ils se dirigeaient vers une victoire sans appel dans cette circonscription.