Quartier-Militaire a été secoué par un drame vendredi après-midi. Les sources policières indiquent que les membres d’une famille entretenaient des rapports conflictuels avec l’un des leurs, soit le père. Ce dernier aurait, à plusieurs reprises, tenté d’améliorer les relations avec sa femme de 48 ans et ses filles de 18 et 28 ans. En vain. Sa dernière idée a été de demander l’aide d’une prêtresse afin qu’elle les réconcilie à travers des prières. Dans ce contexte, la participation de tous était nécessaire. Ainsi, la prêtresse s’est déplacée au domicile de la famille vendredi.
Or, la mère et les filles ne souhaitaient pas participer aux prières. Elles ont toutes les trois tenté de se donner la mort en ingurgitant des pilules de Gliclazide. Après qu’elles ont commis cet acte de désespoir, la prêtresse, une dame de 38 ans habitant L’Escalier, les a conduites à l’hôpital de Flacq. Elles ont aussitôt été admises.
À cette heure, la fille de 18 ans et sa mère sont toujours sous traitement à l’hôpital. Cependant, la jeune femme de 28 ans a rendu l’âme à 15h30, samedi. Traumatisé par ce drame, le père de famille a été admis au Brown Sequard Mental Hospital à Beau-Bassin.