Cent caméras CCTV seront installées d’ici la fin de l’année dans la ville de Quatre-Bornes et ses alentours. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre, Navin Ramgoolam, hier lors des tranches de questions réservées au Premier ministre (PMQT), à l’Assemblée nationale. Il répondait à une question de la députée rouge Nita Deerpalsing.
La députée travailliste de Belle-Rose/Quatre-Bornes avait cherché à savoir si la police envisageait de revoir ses stratégies afin d’assurer que le centre-ville soit « prostitution free » et des lois strictes pour les bus individuels ne respectant pas la loi à la rue Jules Koenig.
Navin Ramgoolam devait indiquer à la fin de sa réponse que 100 caméras CCTV devraient bientôt être installées dans la Ville des Fleurs et ses alentours en vue de renforcer le contrôle de la police dans la région.
Répondant à la première partie de la question, il devait auparavant soutenir que la fermeture, en août 2010, de la maison de jeu Ti Vegas, qui était alors source de nombreuses plaintes des habitants de Quatre-Bornes, a réduit de manière considérable le taux de prostitution dans la région.
La police, selon le chef du gouvernement, a pris des mesures renforcées pour lutter contre ce fléau dans divers endroits de l’île dont Quatre-Bornes. De plus, bien qu’il y ait eu une baisse dans le taux de prostitution dans cette ville, la police ne s’est épargné aucun effort pour réaliser des « crack-down operations » dans le centre-ville.
La police, selon Navin Ramgoolam, a revu sa stratégie en intensifiant ses patrouilles dans les régions touchées.
S’agissant du Jules Koenig Traffic Centre, situé en plein coeur de Quatre-Bornes, le Premier ministre a rappelé qu’il y a une gare comptant 37 autobus dont 16 appartenant à des individuels et opérant sur une base quotidienne et ralliant sept endroits différents.
Selon ses informations, la police a pris des actions appropriées contre les autobus enfreignant les codes de la route. Cinquante-trois contraventions ont été émises du 1er janvier au 12 décembre 2013 dont 29 concernent les bus individuels.