La députée rouge Nita Deerpalsing n’a pas hésité lors d’une réunion nocturne hier à la Rue Malartic à Quatre-Bornes à écorcher l’intégrité des radios privées. « Kisannla gagn lalign dan radio ? Pa ou ! Sa li vre pou tou radio », a-t-elle allégué.
Raj de Plaine-des-Papayes, Clifford de Beau-Bassin… Ce sont les noms cités par Nita Deerpalsing hier soir à la Rue Malartic (Ward 2), Quatre-Bornes, lors d’une réunion. Ceux-là étaient décrits comme « les privilégiés des radios privées » qui arrangeraient « le match ». Une manipulation sanctionnée d’un carton rouge par une Nita Deerpalsing qui vient justifier à sa manière la décision de l’Independent Broadcasting Authority d’interdire les interventions en direct d’auditeurs à l’antenne. « Dan radio, kan dimoun koze koze, ou gagn la lign ou ? » a-t-elle lancé. « Mwa mo temwin saki zot fer. Radio-la ki telefonn so dimounn, met zot lor atant… Sa tou radio fer sa ».
En présence des candidats rouges au conseil municipal pour le Ward 2, Shakuntalla Boolell, Cader Mallam Hassam et Robert Chung (préféré à Ariane Oxenham, dernière maire en date, aux derniers instants du nomination day) Nita Deerpalsing est restée fidèle à sa ligne de communication. « Ti ena bokou tapaz dan lapres, ek bann karikatir – fode dir bann-la desinn bien selman – me saki mo dir li vre sa ! Ek sa tigit tax minisipal-la, ki minisipalite kapav fer. Pey travayer mem sa pa ase. » Et d’ajouter : « Ena enn kouran ki bizin pase ant minisipalite ek depite landrwa. Li inportan sa de lekip travay eye-to-eye ». Nita Deerpalsing a également exhorté les partisans rouges à « éclairer » les esprits qui sont encore « dans l’obscurité ».
Les candidats aux municipales, sous la présidence de l’ex-conseiller Reshad Lotun, ont salué tout le progrès accompli, selon eux, par le Ptr/PMSD à Quatre-Bornes. Dans les mots de Shakuntalla Boolell, enseignante : « Ki Quatre-Bornes manke ? Zot ena lekol, park… Pa met baton dan la rou nou premye minis. » Cader Mallam-Hassam a pour sa part souligné « la qualité », selon lui, des candidats, « tous des professionnels » au Ward 2, lui-même étant avoué, Mme Boolell évoluant dans l’enseignement alors que Robert Chung du PMSD est un « expert en automobile ». « Bokou dir politik malprop, a martelé M. Mallam-Hassam, me mwa mo dir se sertin politisyen ki malprop. Nou, nou la, avek Ptr/PMSD, pou redonn politik so let de nobles ». Robert Chung a tenu à remercier Navin Ramgoolam et Xavier-Luc Duval pour leur confiance car « mo enn nouvo dan politik ki pena bokou lexperians ».
Et pour « faire avancer Quatre-Bornes », Nita Deerpalsing a ainsi souligné les efforts du gouvernement central, et du budget Duval qui ferait la part belle au développement urbain. « Premye minis li osi finn dir. Pou ena metro leze, la mem la a kote Malartic. Terin pou gagn valer ! Nou pou bouz bazar la ri St-Jean ek sa nouvo Citizen Facility Center li pou kouma dir enn mini-Caudan », a-t-elle renchéri.
Des piques ont également été lancées à l’Alliance de l’opposition. « Ou konn sega lalit militan. Zot dir bokou siklonn pou vini, la tet pa pou bese, me aster zot pou bizin dir : Boukou koulev pou vini, pou bizin kontign avale », référence ici faite au « clan familial », « fardeau pour les mauves ».