Le nouveau maire de Quatre-Bornes, Danen Beemadoo, est sorti « très satisfait » d’une rencontre qu’il a eue jeudi avec les représentants de la Wastewater Management Authority et du principal contracteur, le consortium Beijing Construction Engineering Group / Sotravic Ltée, touchant aux fouilles pour l’installation du réseau d’assainissement dans la Ville des Fleurs. Il a dit avoir obtenu l’engagement que les routes seront réasphaltées d’ici avril et que d’ici fin 2014 Quatre-Bornes aura retrouvé sa sérénité avec la fin du raccordement des 13 000 foyers au réseau du tout-à-l’égout.
« Je sors très satisfait de cette réunion avec les représentants de la Wastewater Management Authority (WMA) et du principal contracteur, lconsortium Beijing Construction Engineering Group / Sotravic Ltée, car ils ont pris l’engagement que d’ici fin avril toutes les routes auront été complètement réasphaltées et que les 13 000 foyers de la région de Quatre-Bornes auront été raccordés au nouveau réseau du tout-à-l’égout et que Quatre-Bornes aura alors retrouvé sa sérénité d’antan ! », a-t-il déclaré au Mauricien à l’issue de cette réunion.
Autre les représentants de la WMA et ceux du consortium Beijing Construction Engineering Group / Sotravic Ltée, étaient aussi présents à cette réunion le député de la circonscription Belle-Rose/Quatre-Bornes (N°18) Kavi Ramano, les conseillers Maire-Claire Malherbes-Finiss, Raj Gaya et Jennifer Punisamy ainsi que les officiers de la municipalité de Quatre-Bornes, dont le Chief Executive, M. Manna.
Selon le maire, les deux autres députés de la circonscription, notamment Xavier-Luc Duval et Nita Deerpalsing, avaient été eux aussi invités à cette rencontre. « Ils ont peut-être été pris par d’autres obligations, mais je n’en sais rien… S’ils avaient été présents, ils auraient certainement pu nous aider à faire avancer certains dossiers dans l’intérêt des habitants de Quatre-Bornes ! », a-t-il regretté.
Danen Beemadoo a rappelé que rencontrer les représentants de la WMA et ceux du consortium Beijing Construction Engineering Group / Sotravic Ltée pour discuter des fouilles à Quatre-Bornes a été une de ses priorités dès son entrée en fonction. « Nous recevons depuis des mois les doléances des habitants de la ville concernant ces fouilles à travers la ville. Nous voulions savoir où l’on en était avec ces fouilles et nous avons eu des discussions très franches ! », s’est-il félicité.
Ces doléances touchaient aux difficultés que rencontraient les automobilistes et les piétons à circuler dans la ville et à la pollution par la poussière causée par ces fouilles a précisé le maire. D’autres concernaient les dommages que ces excavations ont causé aux biens des particuliers.
En ce qui concerne les biens qui auraient été endommagés à cause des travaux, l’entrepreneur doit normalement, selon nos renseignements, les remettre en état. Si la personne concernée n’est pas satisfaite de la qualité du travail, elle peut toujours faire appel à la WMA qui dépêchera alors un consultant sur les lieux pour faire une évaluation. D’autre part, un Complaints Committee, composé de la WMA, des entrepreneurs Beijing Construction Engineering Group / Sotravic Ltée ainsi que du consultant sur le projet, se réunit chaque semaine pour faire un suivi des doléances reçues.
Pour sa part, le Communication Manager de la WMA, présent également à cette réunion, s’est dit lui aussi « satisfait » de cette rencontre. « Cette réunion a été très positive. Et nous avons eu l’occasion de rassurer les responsables de la municipalité (et à travers eux les habitants de Quatre-Bornes), de notre collaboration pour un environnement plus propre. Et nous allons continuer à travailler ensemble dans ce même esprit ! », a-t-il élaboré.