L’impatience grandissante des activistes et candidats potentiels de l’alliance Ptr/PMSD, alors que les heures s’égrenaient, et le désistement inattendu de la maire sortante Ariane Oxenham, ont marqué hier cette journée de dépôt de candidatures dans le cadre des élections municipales du 9 décembre prochain. Du côté de l’Alliance MMM/MSM, il n’y a eu aucune anicroche, l’enregistrement des candidats s’étant achevé peu avant midi, dans l’enthousiasme et la discipline.
« Étant donné que j’ai été maire en deux occasions et que nous avons à Quatre-Bornes un riche bilan, je n’ai pas hésité une seconde à me désister, dans l’intérêt de mon parti, le Parti travailliste, pour faire de la place à un jeune. Cela va me donner l’occasion non seulement de défendre le riche bilan de l’alliance Ptr/PMSD au niveau de Quatre-Bornes, mais également la chance de me jeter dans la bataille dans tous les arrondissements de la Ville des Fleurs. Chose qui aurait été impossible si j’étais candidate dans un Ward », a soutenu ce matin Ariane Oxenham au Mauricien, qui sollicitait son commentaire après son surprenant désistement d’hier. « Je suis pleinement dans cette campagne, active sur le terrain, à côté des dirigeants du parti et soutenant nos candidats », a-t-elle ajouté.
Si pour les candidats du Remake 2000, cette journée du Nomination Day avait dès le matin été réglée comme un papier à musique, il en a été autrement pour ceux du tandem Ptr/PMSD.
En effet, depuis environ 9 h, les candidats rouges et bleus avaient été conviés dans le hall clos de la municipalité de Quatre-Bornes, où ils ont assisté à un briefing animé par entre autres, Nita Deerpalsing et les ministres Rajesh Jeetah, Hervé Aimée et Devanand Ritoo.
À mesure que les heures passaient non seulement l’évidence de l’impatience des activistes devenait palpable, mais une tension sournoise devenait presque visible entre les activistes rouges et bleus. Sous leur dehors polis et lisse, les activistes bleus laissaient apparaître une tension qui en disait long sur leur état d’esprit. Selon des rumeurs à peine voilées qui circulaient alors, ils étaient non-satisfaits du nombre de tickets qui leur avait été imparti. Une liste de candidats de l’Alliance Ptr/PMSD non-confirmée circulait alors avec le nom de la maire sortante inscrite au Ward 2.
Vers 10 h 15, Nita Deerpalsing devait quitter en trombe Quatre-Bornes pour Port-Louis où, selon les renseignements disponibles, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, l’avait convoquée de toute urgence. Une rumeur persistante selon laquelle le leader des bleus, Xavier-Luc Duval, faisait monter la pression pour davantage de tickets pour ses poulains à Quatre-Bornes s’amplifiait, au grand dam des partisans rouges.
Selon des recoupements du Mauricien, un coup de téléphone de Nita Deerpalsing à Ariane Oxenham vers 11 h 45 lui demandant de descendre à Port-Louis devait précipiter les choses. La rumeur que la maire sortante avait été invitée à se désister au profit d’un candidat bleu s’est alors répandue comme une traînée de poudre. Alors que les activités rouges se remettaient en petits groupes et échangeaient des conciliabules, les bleus arboraient ouvertement un air de satisfaction.
Ce n’est qu’au retour de Nita Deerpalsing, vers 13 h 15, que les candidats de l’alliance Ptr/PMSD désignés devaient se mettre en branle vers leurs centres d’enregistrement respectifs. À ce moment-là, le PMSD Jean-Paul Robert Chung Yen était déjà assuré de sa candidature à la place d’Ariane Oxenham.
De leur côté, les partisans de l’alliance MMM/MSM s’étaient dès 9 h rassemblés à côté de la pharmacie Ollier à l’avenue du même nom, arborant des banderoles et des pavillons mauve et orange. À 9 h 15, scandant des slogans « eleksion koreksion ward 1, 3-0 », ils se sont dirigés vers l’école Beau-Séjour où le dépôt officiel de candidature pour le ward 1 était prévu. C’est au son de pétarades que les partisans du Remake 2000 ont quitté l’école Beau-Séjour pour l’école Sir Virahsawmy Ringadoo pour l’enregistrement des candidats au Ward 2. La procession mauve-orange s’est ensuite rendue successivement, dans l’ordre et la discipline, aux autres Nomination Centres de la Ville des Fleurs.