L’Alliance Lepep a choisi Sanjay Sonoo, élu aux élections municipales du 14 juin dernier dans le Ward 4, pour succéder à Guy Troylukho en tant que maire de Quatre-Bornes. Selon les informations glanées par Le Mauricien, cette décision a été prise hier au Sun Trust Building lors d’une réunion élargie des dirigeants du parti et des activistes du Mouvement socialiste militant de la Ville des Fleurs.
C’est Atmaram Sonoo (Sanjay pour les intimes) qui sera appelé ce vendredi pour succéder à Guy Troylukho en tant que maire de Quatre-Bornes. Cette décision a été prise hier au Sun Trust Building lors d’une réunion élargie de l’état-major du MSM et des activistes de la Ville des Fleurs.
Âgé de 47 ans, Sanjay Sonoo tient une bijouterie dans le village de Bambous. Mais il habite le village Palma, en périphérie de Quatre-Bornes. Ce père d’un garçon de 19 ans et d’une fille de 15 ans s’est engagé très tôt en politique.
Selon nos sources, Sanjay Sonoo a en effet suivi les traces de son père, Anerood (Mame) Sonoo, activiste MMM des années 1970-1980. C’est après la cassure du gouvernement PSM/MMM en 1982 que le jeune Sanjay rejoint le Premier ministre d’alors, Sir Anerood Jugnauth, lorsque celui-ci crée le MSM. Depuis, il s’est activement engagé dans les activités du parti.
Aujourd’hui, Sanjay Sonoo est membre du Régional MSM de la circonscription de Savanne/Rivière-Noire (N° 14) et membre du Comité central du parti.
Coup d’essai coup de maître. En effet, pour sa toute première participation à une élection, cet activiste MSM est non seulement élu, mais il obtient en prime le fauteuil du premier magistrat de la ville qu’il habite. En effet, aux dernières élections municipales du dimanche 14 juin dernier, Sanjay Sonoo s’est fait élire à la troisième place avec 55,76 % des voix, soit quelque 2 519 votes. Il est devancé par Ashvin Bukhory (PMSD) et Pillay Cannoosamy (PMSD), mais devance lui-même Soolekha Jepaul-Raddhoa (MSM).
Selon toutes probabilités Sanjay Sonoo aura comme adjoint-maire Arline Koenig (PMSD), élue à la deuxième place au ward 3.