Une réunion dans le hall de la municipalité de Quatre-Bornes hier soir, suivie par environ un millier d’agents de l’alliance Parti travailliste/Parti mauricien social démocrate, a marqué hier le début de la campagne en vue des élections municipales prévues le dimanche 9 décembre prochain. La députée Nita Deerpalsing a fait comprendre que la cible est le MSM.
« Nou ena pou donn enn leson bann gran labous MSM ici dan Quatre-Bornes », a lancé la députée de Belle-Rose/Quatre-Bornes à un millier d’agents enthousiastes, massés dans le hall bondé de l’Hôtel de Ville. Étaient également présents cinq ministres, Rajesh Jeetah, Yatin Varma, Devanand Ritoo, Vasant Bunwaree et Hervé Aimée.
Selon Nita Deerpalsing, le Premier ministre et leader du Ptr, Navin Ramgoolam, a décidé d’envoyer un ministre dans chacun des Wards (arrondissements) de la Ville de Fleurs. « Nou bizin koriz lerer ki nou finn fer : nou finn less enn traverse ! » a lancé l’oratrice en faisant référence à l’élection du député mauve Kavi Ramano dans la circonscription Belle-Rose/Quatre-Bornes, mais sans le nommer.
C’est ainsi que, selon Nita Deerpalsing, les cinq ministres précités ont chacun eu la responsabilité de gérer la campagne des municipales dans un arrondissement spécifique de Quatre-Bornes. Le vice-Premier ministre Anil Bachoo, les ministres Choonee et Bunwaree et le député Khamajeet seront appelés en renfort pour venir y donner un coup de main en cas de nécessité. « Se pou sa ki zot trouv sa kantite minis-là zordi », a précisé l’intervenante.
Parlant des éventuels candidats de l’Alliance Ptr/PMSD qui seront appelés à briguer ces élections à Quatre-Bornes, Nita Deerpalsing a précisé que le choix final revenait au leader de cette alliance, Navin Ramgoolam. « Kandida ki Premie minis pou mete, ek sa mem ki nou pou al dan eleksyon ek ki nou pou balie karo ».
La députée a ensuite axé son intervention sur l’organisation de la campagne. L’institution du Comité de campagne, la constitution de l’équipe ayant à s’occuper des logistiques, le calendrier de travail et une ébauche de la liste des éventuels candidats sont les détails qui ont ensuite été discutés.
Rappelons qu’aux élections municipales de 2005 dans la Ville des Fleurs, l’Alliance sociale avait raflé les 24 sièges des trois arrondissements de la ville. Au fil des années, le conseil a été éclaboussé par un certain nombre de scandales dont l’arrestation de la conseillère Bimla Ramloll pour corruption alléguée, et l’affaire des étals dans laquelle des conseillers ont été arrêtés et poursuivis pour conflit d’intérêt. Le conseil a aussi été endeuillé par le décès du conseiller Veejey Kumar Beeharee, alors que d’autres, à l’instar de Régina Maudar, Robert Pallamy, Jean-François Batour et Sheila Sumbhoo, ont démissionné pour des raisons professionnelles ou personnelles.